Ethnicity and Policy : Ethnic Group Identity, Political Competition, and Policy Outcomes in Europe (ETHPOL) (2017)

Responsables du projet : 

 

Le projet a obtenu le financement du LIEPP dans le cadre de l'appel à projets 2017.

Ce projet vise à interroger les interactions entre politique ethnique/identitaire, représentation politique et formulation de politiques publiques. La politique ethnique/identitaire a été généralement considérée comme relevant de l'appartenance communautaire conduisant à la confrontation, sinon au conflit. La possibilité que la politique ethnique/identitaire puisse, dans certaines circonstances, influencer la représentation idéologique du groupe et conduire à des résultats spécifiques - et constructifs - en termes de politiques publiques, demeure faiblement théorisée et inexplorée sur le plan empirique. Ce projet répond à cette carence dans une perspective innovante, comparative et interdisciplinaire. Nous cherchons à étudier la constitution d'une représentation politique pour les Allemands de Bohême-Moravie dans la Tchécoslovaquie de l'entre-deux- guerres d'une part, pour les Russophones estoniens dans l'Estonie contemporaine, d'autre part. En particulier, nous souhaitons comprendre comment le statut de minorité ethnique influence la compétition politique et la formation des politiques publiques concernant l'usage officiel de la langue, notamment dans le secteur de l'éducation. Nous utiliserons une grande diversité de méthodes tirée de l'histoire et des sciences sociales - discours parlementaires au sein d'une base de données en construction, données relatives aux opinions publiques, ainsi que leur analyse quantitative par des outils statistiques, tout cela combiné à une recherche historique en archives et à des entretiens menés avec des membres des élites de la minorité russophone.

 

Derniers événements de l'axe

 

Les publications de l'axe:

  • Abel FRANCOIS, Raul MAGNI-BERTON, Les effets de la réglementation du cumul des mandats de 2001, LIEPP Policy Brief, nº11, mars 2014
  • Abel FRANCOIS, Nicolas SAUGER, Le vote obligatoire est-il une bonne solution ? LIEPP Policy Brief n° 17, avril 2015
  • Emiliano GROSSMAN, Simon Persico, Introduire la proportionnelle pour restaurer la confiance en la démocratie ? LIEPP Policy Brief n°18, Paris, juin 2015
  • Filipe R. CAMPANTE, Quoc-Anh DO, Bernardo GUIMARAES, Capital Cities, Conflict, and Misgovernance , LIEPP Working Paper n°39, november 2015
  • Florence FAUCHER, Laurie BOUSSAGUET, Mobiliser des symboles pour répondre au terrorisme Policy Brief, n°28, novembre 2016
  • Jan ROVNY, Is Eastern Europe Uniformly Anti-Immigrant? Not so fast. LIEPP Policy Brief n° 24, March 2016
  • Jennifer M. LARSON, Cheating Because They Can: The Role of Networks in Informal Governance LIEPP Working Paper, n°62, décembre 2016
  • Kimberly MORGAN, Policing Markets: Campaigns against Irregular Migrant Labor in Western Europe LIEPP Working Paper, n°54, June 2016
  • Olivier ROZENBERG, Un petit pas pour le Parlement, un grand pas pour la Vème République. L’évaluation de la révision constitutionnelle de 2008. LIEPP Working Paper, n°61, décembre 2016
  • Quoc-Anh DO, Yen-Teik LEE, Bang Dang NGUYEN, Directors as Connectors: The Impact of the External Networks of Directors on Firms LIEPP Working Paper, n°52, April 2016
  • Sirianne DAHLUM, Carl Henrik KNUTSEN, Tore WIG, Who Revolt? Empirically Revisiting the Social Origins of Democracy LIEPP Working Paper, n°60, November 2016
  • Sylvain BROUARD, Les effets des attentats de 2015 sur l'opinion publique : Priorité à la sécurité, stabilité sur l'immigration & hausse souhaitée des dépenses publiques LIEPP Policy Brief n°22, janvier 2016
  • Verena KROTH, Valentino LARCINESE, Joachim WEHNER, A Better Life for All? Democratization and Electrification in Post-Apartheid South Africa LIEPP Working Paper, n°53, May 2016
  • Dimitri A. SOTIROPOULOS, How the quality of democracy deteriorates: Populism and the backsliding of democracy in three West Balkan countries LIEPP Working Paper n°67, juin 2017
  • Olivier ROZENBERG, Contributions de Thomas EHRHARD, Marie-Alice KERNEIS, Richard KISS, Audrey DE MONTIS. Réctions de Olivier FAURE, Dominique RAIMBOURG, Rémi SCHENBERG, Eric THIERS, Jean-Pierre SUEUR, Eric TAVERNIER. La révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 a-t-elle renforcé le Parlement français ? Débats du LIEPP n°3, mars 2017