Pierre Hassner
Tél.:+33 (0) 1 58 71 70 30 - pierre.hassner@sciencespo.fr

Né en Roumanie en 1933 et arrivé en France comme étudiant en 1948, Pierre Hassner a suivi les cours de l'Ecole normale supérieure entre 1952 et 1955. Il est devenu professeur agrégé en philosophie en 1955. Il obtient une bourse Rockefeller (1956-1959) et complète sa formation à l’université de Chicago puis à Sciences Po. En 1959 il devient chercheur au CERI, puis directeur de recherche émérite, il est aujourd'hui chercheur associé.
De 1964 à 2003 il enseigne les relations internationales à Sciences Po et à la Johns Hopkins University à Bologne. Professeur invité aux universités de Chicago (1998) et Harvard (2000), à l’Institut des Hautes études internationales à Genève (2004-2005), à l’université du Québec à Montréal (UQAM) (2007), à Claremont Mckenna College en Californie (2009), Pierre Hassner est également membre du comité de rédaction de la revue Survival.
Lauréat du prix Alexis de Tocqueville en 2003, membre de l’Académie Américaine des Arts et des Sciences, Pierre Hassner devient Docteur honoris causa de l’UQAM en 2008.
Spécialiste des relations internationales et des problèmes géopolitiques, ses recherches portent l’empreinte et l’éclairage de sa formation de philosophe.

Recherches en cours

- Evolution des doctrines de politiques étrangères américaines et soviétiques
- Intervention militaire : conditions et obstacles

Publications principales

- La revanche des passions. Métamorphoses de la violence et crises du politique, Paris, Fayard, à paraître en octobre 2015.

-
"L'avenir de la guerre : entre la bombe humaine et le drone", Sciences Humaines, hors-série décembre 2012.

- « La Revanche des Passions », Commentaire, été 2005.

- La Terreur et l’Empire (La Violence et la Paix, II), Paris, Seuil, 2003.

- La violence et la paix : de la bombe atomique au nettoyage ethnique, Paris, Seuil, 2000. (Coll. « Points. Essais », 416). Rééd. partielle et augmentée de l’édition de 1996.

- « Change and Security in Europe », Adelphi Papers, 45 et 48, Londres, International Institute for Strategic Studies, 1968.

 

Publications
en ligne sur le site du CERI