Max-Jean Zins
Directeur de recherche, CNRS
Tél.:+33 (0) 1 58 71 70 58 - max.zins@sciencespo.fr

Max-Jean Zins dirige des thèses doctorales à l’université de Paris 1 Sorbonne et à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). Docteur d’Etat ès sciences politiques, diplômé de Sciences Po, il rejoint le CERI en 1981. Il est membre du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (Paris) et de l’India International Centre (New Delhi). Chercheur associé au Centre d’études politiques de l’université Jawaharlal Nehru de New Delhi de 1985 à 1989, il représente en Inde l’Institut de recherche pour le développement. En 2001 et 2004, il est associé au Woodrow Wilson International Center for Scholars (Washington D.C.). Son expertise sur l’Inde et sa région le conduit à donner des conférences dans diverses institutions civiles et militaires (université Paris-Dauphine, Institut français de la mode, musée Guimet, COFACE, Institut supérieur de gestion Asie Pacifique de Quimper, Collège de Défense de l’OTAN à Rome, Ecole militaire, Ecole navale), ainsi qu’auprès de diverses entreprises (Renault, Givaudan, Banque de France, l’Oréal, Etam, Hermès, Rémy Cointreau…).
Il participe à des délégations ministérielles françaises en Inde, notamment dans le domaine du transport. Il collabore avec la direction du Conseil de la région Rhône-Alpes dans la tenue des Rencontres mondiales sur la démocratie participative de 2007 et s’intéresse au développement de la coopération entre l’Inde et l’Espagne après avoir participé au lancement de cette dernière par Casa Asia en 2005 à Barcelone. En 2007, il coordonne un colloque international sur la traite négrière coloniale à Dakar et Gorée et l’ouvrage qui en est issu et qu’il codirige, Les Traites négrières coloniales. Histoire d’un crime, reçoit la mention spéciale du prix littéraire Fetkann en 2009.
Il est directeur scientifique du programme de coopération en sciences sociales entre la France et l'Asie du Sud près de la Fondation de la Maison des sciences de l'homme.

Recherches en cours

- Anthropologie politique
- Politique et stratégie de développement de l’Inde
- Biographies politiques.

Portrait de maxjean.zins
Publications principales

« Rites publics et deuil patriotique. Les funérailles de la guerre indo-pakistanaise de 1999 », Archives des sciences sociales des religions, EHESS, Paris, n° 131-132, juillet-décembre 2005, pp. 63-86.

« Le roman indien de langue anglaise ou la généalogie d’une appropriation », in Cahiers de l’Infantile, Paris, n° 4, Unité de recherche psychologie et psychopathologie (URPP), Université Paris 13-L Harmattan, automne 2005

« The 1947 Vivisection of India : the Political Usage of a Carnage in the Era of Citizen-Massacres», dans M. Hasan et N. Nakazato (eds.), The Unfinished Agenda : Nation-Building in South Asia, New Delhi, Manohar Publishers, 2001, chap. 2, pp. 49-77

« Cuisine et politique en Inde. La politique culinaire des Kayasthes, castes de scribes », Revue française de science politique, Juin-Aoüt 1998, 48 (3-4), pp. 409-436

Histoire Politique de l’Inde Indépendante, Paris, Presses universitaires de France, 1992.

En savoir plus
    Lien vers Spire