Marieke Louis est maîtresse de conférences en science politique à l'Institut d'études politiques de Grenoble - PACTE. Docteure en science politique (IEP de Paris - CERI) et agrégée de sciences économiques et sociales, elle est également chercheuse associée au CERI et rédactrice en chef à la revue La Vie des idées (Collège de France). Diplômée de Sciences Po (master et doctorat), elle a étudié à l'Université d'Heidelberg (2007) et à la London School of Economics and Political Science (2012).

Ses recherches portent sur les organisations internationales (Organisation internationale du travail en particulier), la représentation politique et syndicale, et le syndicalisme ouvrier et patronal au niveau international, dans une perspective socio-historique. Elle mène actuellement des recherches sur les organisations patronales mondiales (Organisation internationale des employeurs et Chambre de Commerce internationale) et leur rôle dans la régulation de la mondialisation. 

De 2013 à 2016, elle a été co-responsable du séminaire de recherche Organisations Internationales et Multilatéralisme, d'abord dans le cadre du Groupe de recherche sur l'action multilatérale de l'Association française de science politique (GRAM/AFSP) puis du groupe Sociologie des pratiques diplomatiques du CERI, en collaboration avec Guillaume Devin.  En parallèle, elle a enseigné la science politique à Sciences Po et Sciences Po Strasbourg ainsi qu'à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Paris VIII-Vincennes/Saint-Denis et Paris X- Nanterre.

En savoir plus
Télécharger le cv
Recherches en cours

- science politique, relations internationales, socio-histoire
- organisations internationales : Organisation internationale du travail, organisations syndicales et patronales internationales, coopératives, organisations non gouvernementales, entreprises multinationales
- représentation politique, syndicale et patronale à l’échelle internationale
- politiques publiques internationales en matière de régulation économique et sociale, négociations internationales, G20, B20, L20
- représentations de l'ONU dans la fiction (littérature et films)

  • Enseignements

    - Action publique transnationale
    - Sociologie historique de l'action publique
    - Politique internationale et comparée
    - Sociologie politique
    - Epistémologie et méthodologie des relations internationales
    - Between Fiction and Politics. (Mis)representations of the United Nations in the press, literature and movies

  • Web

    Marieke Louis

  • Langues

    - Français
    - Anglais
    - Allemand
    - Arabe (bases)

Publications principales

- Qu’est-ce qu’une bonne représentation ? L’Organisation internationale du travail de 1919 à nos jours, Paris, Dalloz (coll. Nouvelle bibliothèque des thèses), 2016, 476 p.

- « The Other Election. The Democratic Debate at the United Nations. An Essay on the 2016 UN Secretary General Election », booksandideas.net, 16 January 2017. [Version française sur laviedesidees.fr ]

- « Representativeness From Within: A Socio-Historical Account of the Concept and its Uses through the Comparison of the ILO and the ISO » (co-author : Coline Ruwet), Globalizations, Vol. 14, n°4, 2017, p. 535-549.

- « The ILO, the Social Partners and the G20. New Prospects for Social Dialogue at the Global Level? »,Global Social Policy, Vol. 16, n°3, 2016, p. 235-252.

- « Emplois verts ou emplois tout court ? L’OIT et l’environnement (1970-2015) », Etudes internationales, Vol. 47, n°1, 2016, p. 81-105.

- « Quand les organisations internationales se mettent au vert. Acteurs, instruments et effets de l’appropriation de la question environnementale » (co-author : Lucile Maertens), Etudes internationales, 47(1), 2016, p. 5-28.

- « Un Parlement mondial du travail ? Enquête sur un siècle de représentation tripartite à l'Organisation internationale du travail », Revue française de science politique, Vol. 66, n°1, 2016, p. 27-48.

- L’Organisation internationale du travail et le travail décent. Un agenda social pour le multilatéralisme, Paris, L’Harmattan, 2011.