Catherine Xhardez est stagiaire postdoctorale du CRIDAQ à l’Université Concordia (Montréal, Canada) et docteure associée du Centre de Recherches Internationales (CERI) à Sciences Po Paris. Elle est membre du CRIDAQ (Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie) et du CEPI (Centre pour l’évaluation des politiques d’immigration). Docteure en science politique, sa recherche postdoctorale s’intéresse à l’élaboration politiques d’immigration et d’intégration dans les États fédéraux, au niveau sous-national. Plus généralement, ses recherches portent sur l’intégration des immigrés, l’immigration, les politiques publiques, le nationalisme et le fédéralisme. En décembre 2017, elle a défendu sa thèse de doctorat (Université Saint-Louis – Bruxelles et Sciences Po Paris) intitulée : « Intégrer pour exister ? Nationalisme sous-étatique et intégration des immigrés en Flandre et au Québec ». Elle possède un Master en science politique (Sciences Po Paris, spécialisation en théorie politique) et également un Master en droit (Vrije Universiteit Brussel, spécialisation en droit public). De décembre 2015 à mai 2016, elle a été Visiting Assistant in Research à l’Université de Yale au sein du MacMillan Center (New Haven, Etats-Unis). De mai 2016 à octobre 2016, elle a été Graduate Research Trainee à l’Université McGill (Montréal, Canada). En 2018, elle a travaillé à l’Université d’Oxford (OXPO visiting scheme – janvier à mars). Elle est co-coordinatrice du Groupe de Travail (GT) ‘Théorie politique’ de l’ABSP (Association belge francophone de science politique) et fait partie du comité éditorial de son blog scientifique (BePolitix).

Recherches en cours

Politiques d'immigration et d'intégration, fédéralisme de l'immigration, niveau sous-national, politique comparée

Portrait de catherine.xhardez
Publications principales