Le katarisme bolivien : émergence d’une contestation indienne de l’ordre social

Cécile Casen
Résumé: 

Le mouvement katariste qui émerge dans les années 1970 dans l’espace des Andes boliviennes doit son nom à Túpac Katari, chef aymara de la Grande Rébellion de 1780-1783. Pour comprendre les politique actuelle de la Bolivie et les questions soulevées par l’arrivée au pouvoir d’Evo Morales. raisons qui amènent les militants kataristes à avoir recours au marqueur ethnique, il faut revenir sur les conditions historiques et sociologiques qui ont présidé à la production d'un discours indianiste : tout d’ébord, la dégradation des relations entre l'État et les paysans, ensuite l'expérience urbaine des migrants andins. Il semble que les contradictions qui se font jour dans le discours katariste concernent la situation

Critique internationale N°: 
57
Année: 
2012
Page(s): 
23-36
Rubriques Critique: 
Thema
Lien: 
http://www.cairn.info/revue-critique-internationale-2012-4-page-23.htm