Environnement et relations internationales


Responsables scientifiques :

François Gemenne (CEDEM-ULg / CEARC-UVSQ, expert associé au CERI),
Lucile Maertens (doctorante en science politique, Sciences Po-CERI, UNIGE-GSI),
Alice Baillat (doctorante en science politique, Sciences Po-CERI),
Leonardo Orlando (doctorant en science politique, Sciences Po-CERI),
Kari de Pryck (doctorante en science politique, Sciences Po-CERI/médialab, UNIGE-GSI/SPERI)



Présentation :

L’environnement s’est imposé à partir des années 1970 comme un sujet majeur de politiques internationales, à la faveur de deux éléments. D’une part, les conséquences de la crise environnementale, de plus en plus aigüe, ont profondément affecté les sociétés humaines, et les rapports qu’elles entretiennent entre elles : compétition pour des ressources de plus en plus rares, migrations humaines, conflits liés à l’environnement, etc. Un grand nombre d’organisations internationales ont aujourd’hui fait des questions environnementales un domaine d’intervention prioritaire. D’autre part, des négociations internationales se sont mises en place pour organiser la coopération internationale autour de grands problèmes environnementaux : changement climatique, destruction de la couche d’ozone, érosion de la biodiversité… Ces négociations, souvent justifiées par l’internationalisation des externalités environnementales, ont aussi permis l’introduction de nouveaux modes d’action publique, notamment en matière de coopération scientifique, ou à partir de mécanismes centrés sur le marché. Ces négociations ont aussi souvent été le catalyseur d’évolutions majeures de la scène internationale : on pense notamment au rôle central des pays émergents, ou au fossé croissant entre Nord et Sud, mais également aux reconfigurations de la scène internationale face à des enjeux nouveaux.

Pourtant, l’environnement reste un sujet assez peu traité parmi les internationalistes francophones. Dans la sphère de la science politique, l’environnement reste souvent avant tout étudié au travers des politiques publiques mises en œuvre dans le cadre du développement durable, beaucoup moins au travers des Relations Internationales. Ce séminaire ambitionne donc d’étudier les questions environnementales au prisme théorique des Relations Internationales. Lors de chaque séance, un(e) chercheur(-se) confirmé(e) présentera ses travaux dans ce domaine, qui seront ensuite discutés par un(e) doctorant(e).


Programme 2015-2016


Horaires et lieu : le séminaire a lieu au CERI, 56 rue Jacob, 75006 Paris, en salle Jean Monnet, au rythme d’un mercredi par mois environ.


Négocier l’environnement


Séance 1 – 8 octobre 2015, 17h-19h – Séance d’ouverture commune avec le Séminaire Organisations Internationales

Regards croisés sur Rio+20

Intervenants : David Dumoulin, CREDA-CNRS, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle et Jean Foyer, ISCC/CNRS
Discutant : Sylvie Ollitrault, CRAPE-CNRS, Université de Rennes 1.


Séance 2 – 28 octobre 2015, 17h-19h

Climate Security and International Cooperation

Intervenant : Matt McDonald, University of Queensland
Discutant : Laurent Weyers, ULB


Séance 3 – 25 novembre 2015, 17h-19h

Repenser les termes de la négociation : introduire de nouvelles entités à la COP21

Intervenante : Frédérique Aït-Touati, EHESS, CRAL-CNRS, Sciences Po Paris
Discutante : Margaux Le Donné,Sciences Po/CEE


Séance 4 – 16 décembre 2015, 17h-19h

L’après Paris 2015 ?

Intervenants : Amy Dahan, Centre Alexandre Koyré (EHESS/CNRS) et Stefan Aykut, LISIS/Université Paris Est et Centre March Bloch (Berlin)
Discutant : Christophe Buffet, Centre Alexandre Koyré (EHESS/CNRS)

Séance supplémentaire- 13 Janvier 2016, 17h-19h
 
Le rôle des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique

Intervenant : Ronan Dantec, sénateur de Loire-Atlantique
Discutant :Jon Marco Church, Universite de Reims Champagne Ardenne

 
Séance 5 – 19 janvier 2016 – 17h-19h

Varia – Analyser les négociations : recherches en cours

Intervenantes :
Natália Frozel Barros, Université Paris 1 – Négocier les fonds marins à l’Assemblée générale de l’ONU
Svenja Rauch, doctorante, Université de Genève – Les négociations pour les Objectifs du Développement Durable
Discutante : Delphine Placidi-Frot, Université Paris-Sud


Séance 6 – 17 février 2016 – 17h-19h

Penser l’économie de l’après-croissance

Intervenante : Agnès Sinai, Sciences Po Paris
Discutante : Thomas Bolognesi, Université de Genève


Séance 7 – 23 mars 2016 – 17h-19h

Négocier l’après-Fukushima : la question des migrations post-tsunami au Japon

Intervenant : Jean-Luc Richard, CRAPE-Rennes 1
Discutant : Reiko Hasegawa,Univ. de Liège/IDDRI


Séance 8 – 19 avril 2016 – 17h-19h

L’encyclique « Laudato Si’ » : Evénement Gaïa-politique de portée universelle?

Intervenants :  Bruno Latour, Sciences Po et Catherine Larrère, Paris I Sorbonne
Discutant : Leonardo Orlando, Sciences Po-CERI


Séance 9 – 25 mai 2016 – 17h-19h

Négocier la gestion des catastrophes naturelles : les négociations de Sendaï

Intervenante : Sandrine Revet, Sciences Po-CERI, CNRS
Discutant : Lukas Schemper, Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement


Séance 10 – 15 juin 2016 – 17h-19h

Guerre et paix des mondes dans l’Anthropocène: vers une Diplomatie Ontologique

Intervenants : Frédéric Keck, CNRS-EHESS-Musée du Quai Branly et Pierre Charbonnier, CNRS-EHESS


Contacts :

Alice Baillat : alice.baillat@sciencespo.fr

François Gemenne : françois.gemenne@sciencespo.fr

Lucile Maertens : lucile.maertens@sciencespo.fr

Leonardo Orlando : leonardo.orlando@sciencespo.fr

Kari de Pryck: kari.depryck@sciencespo.fr