Chaire Louis Massignon d'études sur le fait religieux

Responsable(s)

Alain Dieckhoff, Stéphane Lacroix et Charlotte Thomas

Les co-directeurs travaillent en collaboration avec un conseil scientifique, qui contribue à définir l'activité scientifique de la chaire. Il est composé, outre les co-directeurs, de cinq personnes :

- Kathy Rousselet, directrice de recherche FNSP (spécialiste du champ religieux en Russie) ;
- Nadia Marzouki, chargée de recherche CNRS (spécialiste de l'Islam et de la liberté religieuse en Europe et aux Etats-Unis) ;
- Philippe Portier, directeur d'études à l'EPHE (spécialiste du catholicisme et de la laïcité) ;
- Augustin Jomier (maître de conférences à l'INALCO, spécialiste d'histoire culturelle et sociale du Maghreb) ;
- Manoël Pénicaud (chargé de recherche CNRS à la Maison méditerranéenne des Sciences de l'homme, spécialiste de Louis Massignon).

Le comité de pilotage de la chaire, chargé de veiller à son bon fonctionnement, est composé, outre les co-directeurs et la secrétaire scientifique, du donateur, Jean-Baptiste Massignon, et d'un représentant de la Direction de la stratégie et du développement (DSD) de Sciences Po.

A propos

La chaire Louis Massignon s'inscrit dans un écosystème d'enseignements et de recherche déjà très investi dans l'étude du fait religieux avec l'Observatoire international du religieux, l'IRN (International Research Network) "Contextualizing Radicalization" porté par Nadia Marzouki, le projet "Preventing Violent Extremism" (PREVEX) financé par le programme européen Horizon 2020, ou encore la formation « Emouna, l'amphi des religions ».

En plus de s'appuyer sur les contributions des chercheurs et enseignants de Sciences Po travaillant, à partir de diverses disciplines, sur le fait religieux, la chaire favorisera les échanges intellectuels et le partage de connaissances entre experts nationaux et internationaux, à travers l'organisation d'évènements, la remise d'un Prix du premier livre ou encore un programme de professeur invité.

Enseignement

- Labellisation des enseignements existants à Sciences Po. Mise en place de nouveaux cours à Sciences Po portant sur le fait religieux.

Recherche

- Remise annuelle d'un Prix du premier livre à un chercheur travaillant sur le fait religieux.

- Organisation d'un cycle de grandes conférences-débats faisant intervenir les chercheurs les plus éminents à l'international. Le rythme envisagé est de trois conférences par an. Mise en place d'un programme de « professeur invité ». Celui-ci participera aux travaux de la chaire tout en dispensant un cours à Sciences Po.

- Mise à disposition des chercheurs d'un fonds de soutien permettant d'organiser séminaires et journées d'étude sur des thèmes liés au périmètre de la chaire. Deux événements par an sont envisagés.

- Possibilité de financer un groupe de recherche au Centre de recherches internationales (CERI).

©Collection Massignon

Créée grâce au généreux soutien de Jean-Baptiste Massignon, cette chaire rend hommage à Louis Massignon (1883-1962), éminent islamologue et professeur au Collège de France, où il était titulaire de la chaire de « sociographie musulmane » (1926 à 1954), et qui enseigna à l'École libre des sciences politiques, ancêtre de Sciences Po. Les travaux considérables de ce grand arabisant sur la mystique musulmane ont largement contribué à intégrer ce champ d'étude dans l'islamologie française naissante. Sa renommée est très vite devenue internationale, si bien qu'il était à la fin de sa vie membre de nombreuses académies à travers le monde (Afghanistan, Belgique, Danemark, Espagne, Pays-Bas, Iran, Suède, URSS, Etats-Unis, mais aussi Bagdad, Le Caire, Damas, Londres, Rome, etc....). Il a ainsi joué un rôle crucial pour une génération de chercheurs travaillant sur le monde arabo-musulman, tels Jacques Berque, Henri Corbin, André Miguel, Vincent Monteil, Germaine Tillion ou encore Eva de Vitray-Meyerovitch. Il a été le témoin des transformations et bouleversements politiques majeurs du XXe siècle. Sa trajectoire scientifique a été jalonnée par des engagements spirituels personnels (reconversion mystique au christianisme, disciple de Charles de Foucauld, pionnier du dialogue interreligieux, ordonné secrètement prêtre en 1950) qui en font assurément une figure de savant complexe et plurielle, en prise avec les grands enjeux de son siècle.

Programme

Conférence du 22 octobre 2020
17h-18h30
Webinaire

La foi contre l'identité ? Le religieux dans les guerres culturelles

Jean-Baptiste Massignon, Alain Dieckhoff, Stéphane Lacroix

Débat
Intervenants : Olivier Roy (Institut européen de Florence) et Adrien Candiard (Institut dominicain d'études orientales)
Modératrice : Nadia Marzouki

Conférence du 9 décembre
17h-18h30
Webinaire

Religion et Covid-19
Intervenants : Danièle Hervieu-Léger (EHESS) et Grace Davie (University of Exeter), sur le thème de la religion et du Covid-19
Modératrice : Kathy Rousselet (CERI)