Analyse comparée des politiques de « laïcité » ou de sécularisation

Auteurs: 

Le projet

Ce groupe de recherche, qui se veut résolument comparatiste et pluridisciplinaire, vise à étudier les politiques de la laïcité et de la sécularisation dans le monde contemporain. Il s´attachera à mettre en valeur l´actualité de la recherche en sciences sociales sur les rapports entre religion, société et politique, en même temps qu´il offrira un cadre de discussion permettant des échanges réguliers entre les chercheurs travaillant sur ce thème, en France ou à l´étranger.

L'un des principaux objectifs de ce groupe est d´analyser l´évolution récente des rapports institutionnels entre la religion et l´Etat dans un contexte de (post)sécularisation et de diversification confessionnelle croissante des sociétés contemporaines. Les contributions des chercheurs invités interrogeront les "modèles" dominants de gestion étatique du religieux : laïques (France, Etats-Unis, Turquie), concordataires (Italie), structurés autour d´une Eglise établie (Royaume-Uni), etc. Mais les travaux présentés dans le cadre des séminaires de recherche bimensuels examineront également les grandes dynamiques politiques et sociales liées au religieux, notamment dans son rapport à la démocratie.
ll s´agira, par exemple, d´analyser l´influence de la religion sur le vote et les processus de décision politique ou de s´intéresser au rôle qu´elle joue dans la structuration des mobilisations et mouvements sociaux (églises évangéliques en Amérique latine, islamistes dans les pays du Maghreb, catholiques traditionalistes en France, aux Etats-Unis et en Espagne) ou dans la formation des identités collectives - locales, nationales, voire supra-nationales (une séance sera consacrée aux liens entre religion et identité européenne).
Une attention particulière sera également portée à la question de l'immigration et notamment à l'importance du religieux pour la construction identitaire des populations immigrées et pour leurs interactions avec l´Etat et la société environnante.
Enfin, ce groupe de recherche entend également encourager une réflexion épistémologique autour des principaux concepts utilisés dans la recherche sur la religion en sciences sociales, tels ceux de "sécularisation, "laïcité" ou "sécularisme".

Les activités

Le groupe se réunira dans le cadre d´un séminaire de recherche, organisé tous les deux mois (soit cinq à six séances par an) autour du texte d´un chercheur invité à exposer ses travaux en cours ou à présenter ses publications récentes. En 2015, les activités du groupe pourront également déboucher sur l´organisation au CERI d´une journée d´étude ou d´une conférence autour du thème des laïcités comparées.

Les objectifs

L´un des objectifs de ce groupe est de rassembler des chercheurs en sciences sociales (doctorants, post-doctorants et chercheurs) travaillant sur les rapports entre religion, société et politique. Ce projet, comparatif et ouvert à de multiples approches disciplinaires, permettra d´établir un cadre formel et structuré qui favorisera les échanges et les collaborations entre les étudiants et les universitaires intéressés par le sujet. Les séminaires de recherche organisés tous les deux mois contribueront ainsi plus largement au développement d´un réseau de chercheurs spécialisés sur les politiques de laïcité et de sécularisation.