Morgane Farghen*, chargée de cours à l’INALCO