Cette thèse propose d’appréhender les rythmes de vie des individus à travers le rôle qu’ils confèrent au sommeil. Ce dernier n’occupe pas la même place dans l’organisation temporelle des différents groupes sociaux et cette thèse propose de rendre compte des mécanismes qui déterminent l’utilisation de cette activité comme variable d’ajustement, et...
Retour en haut de page