Parcours et expériences des étudiants admis par le dispositif «convention éducation prioritaire » (CEP) de Sciences Po

Equipe de recherche:

Agnès van ZANTEN (OSC-LIEPP)

Projet soutenu par le LIEPP depuis septembre 2015

Descriptif du projet: 

Cette recherche s’intéresse à l’évaluation du dispositif « convention éducation prioritaire » (CEP) à partir de l’analyse des parcours et des expériences des étudiants admis par cette procédure à Sciences Po. La recherche vise à explorer quatre questions en détail. La première concerne les écarts existants entre les contenus d’enseignement, les pratiques pédagogiques et les modes d’évaluation en vigueur dans les lycées CEP ainsi que les exigences et pratiques académiques en vigueur à Sciences Po. Les effets de ces écarts sur les parcours et les expériences académiques des étudiants seront également étudiés. La seconde a trait aux effets du groupe de pairs à l’extérieur et à l’intérieur de l’institution sur la réussite scolaire et les choix d’études de ces étudiants. La troisième concerne l’impact des dispositifs de suivi des étudiants, qu’il s’agisse des tutorats en face-à-face ou de l’aide en ligne proposée par Sciences Po. Enfin, une dernière question concerne la dimension genrée des parcours et des expériences et la présence ou non à cet égard d’une spécificité des élèves admis par la procédure CEP. La recherche, à dominante ethnographique (entretiens avec différents types d’acteurs et des étudiants, observations), comportera aussi une analyse des données statistiques sur les parcours académiques des étudiants.

Au plan conceptuel, le projet entend contribuer au développement d’une approche de l’évaluation des politiques en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et d’égalité de chances, en mettant l’accent sur:

  • la mise en oeuvre des dispositifs au sein des institutions et notamment la façon dont des dispositifs spécifiques s’insèrent dans le fonctionnement institutionnel ordinaire d’une part, et la façon dont les différents acteurs institutionnels, notamment les personnels administratifs et les enseignants, interprètent ces dispositifs et leur rôle d’accompagnement d’autre part; et
  • les perspectives des bénéficiaires et la façon dont leurs conceptions évoluent suivant leur transition temporelle dans les dispositifs et se différencient en fonction du caractère plus ou moins satisfaisant de leurs parcours et de leurs expériences.

Au plan politique et pédagogique, le projet vise, à partir des éléments mis en avant sur les deux points précédemment cités, à avancer des recommandations permettant aux responsables institutionnels d’accroître l’efficacité de cette politique et de réduire ses manques ou ses effets pervers.

Poster du projet - Mai 2020

Publications associées:

Agnès van ZANTEN, L'ouverture sociale bénéficie à tous les élèves, in Patrick Rayou (Ed.), L'origine sociale des élèves. Mythes et réalités, Paris : Retz, 2019, p.61-72. 

German FERNANDEZ-VAVRIK, Filippo PIRONE, Agnès van ZANTEN, Discrimination positive, méritocratie et inclusion en tension : les "Conventions éducation prioritaire" de Sciences Po, Raisons éducatives, Vol.22, n°1, 2018, p.19-47. 

Agnès van ZANTEN, Widening participation in France and its effects on the field of elite higher education and on educational policy, in S.Parker, K.Gulson, T. Gale (Eds.), Policy and Inequality in Education, Singapour : Springer, 2017, p.73-89. 

Agnès van ZANTEN, French elite higher education: Facing the challenges of widening participation and globalisation, in C.Corsi, A. Magnier (Dir.), Quaderni Cesare Alfieri, n° spécial "L'Università alla specchio. Questioni et prospettivi", 2016, p.115-136. 

Communications: 

Congrès International de l'AREF, CO n°258, Les obstacles à l'ouverture sociale de l'enseignment supérieur: le cas des étudiants entrés par la voie Convention Education Prioritaire à Sciences Po du 3 au 5 juillet 2019 à Bordeaux, France. 

BERA Annual Conference, Academic Barriers to widening participation in French elites. Disadvantaged students' responses and adaptations to the curricular expectations of history courses at Sciences Po du 11 au 13 septembre 2018 à l'Université de Northumbria à Newcastle, Angleterre.  

Dans les médias:

L’école comme fabrique des inégalités, France Culture, le 09/03/2017

 

Derniers événements de l'axe

See all events from this Research Group

Publications de l'axe

Retour en haut de page