Gilles Ivaldi

Chargé de recherche CNRS

Les recherches de Gilles Ivaldi portent sur les partis de droite radicale et le phénomène populiste en Europe occidentale dans une perspective de sociologie politique comparée.

Les formations de droite populiste radicale occupent une place centrale sur l’échiquier politique européen. L’émergence de nouveaux acteurs et l’évolution de partis et mouvements plus établis continuent de poser de nombreuses questions quant à l’impact des droites radicales sur les systèmes politiques au sein desquelles ces partis évoluent et la transformation des lignes de clivage sur lesquelles ils opèrent et mobilisent.

Un second grand pôle des activités de recherche de Gilles Ivaldi concerne la question du populisme et de ses diverses manifestations. L’approche comparative de ces populismes « pluriels » est un enjeu important et se centre sur deux aspects.

D’une part, il s’agit de contribuer au champ d’étude des populismes de gauche et de droite, la recherche des éléments de convergence de phénomènes issus de traditions politiques différentes mais opérant cependant sur des ressorts de mobilisation communs. En second lieu, il convient de s’interroger sur les liens entre populisme et nationalisme, sur la question de l’articulation entre populisme et opposition à l’intégration européenne. Plus généralement, les populismes sous toutes les formes représentent aujourd’hui une importante force de résistance à l’internationalisation et mobilisent à ce titre le sentiment national.

CV de Gilles Ivaldi


gilles.ivaldi@sciencespo.fr

Thèmes de recherche

Droite radicale, Populisme en Europe occidentale

Retour en haut de page