Camille Collin

Camille Collin est doctorante en théorie politique à CEVIPOF-Sciences Po et visiting student à l’Ecole de Philosophie de l’Université de Tel Aviv. Sa thèse, dirigée par Astrid Von Busekist (Sciences Po, CERI) et Philippe Portier (EPHE, GSRL), s’intitule « Thanatopolitiques : quatre modèles de légitimité étatique ». Elle y analyse les implications éthiques et politiques de l’action de l’Etat dans la gestion des corps morts. Elle est titulaire d’une licence en Science politique de l’Université Paris VIII et d’un master de recherche en Théorie politique de Sciences Po.

Sujet de thèse

"Mythologiser pour ne pas pathologiser" : le recours au sacré dans l’ultramodernité.

Direction Astrid von Buzekist et Philippe Portier.

camille.collin@sciencespo.fr

Thèmes de recherche

Retour en haut de page