Sur le rôle de l’université dans le capitalisme et l’articulation entre luttes universitaires et luttes anti-impérialistes

Manifestation
Date : 
10/03/2020

Une séance organisée dans le cadre du Séminaire sur les approches postcoloniales (SAP)
L’objet de ce séminaire mensuel est de construire un espace qui accueille des doctorant.e.s et des professeur.e.s, ainsi que des étudiant.e.s de masters intéressé.e.s par ces approches scientifiques. Le format régulier de ce séminaire consiste en une présentation d’un travail de recherche suivie d’une discussion.
Cette année, le programme du SAP se declinera en 4 axes sur 8 séances co-organisées entre le CERI et le CEPED.

Axe 3 : Approches postcoloniales et activités militantes - Séance 5
Le lien entre approches postcoloniales et activités militantes est autant utilisé à charge contre ces approches que pour en louer l’épistémologie située. Cet axe a donc pour objectif d’éclaircir la construction des rapports entre activité scientifique et militantisme dans les approches postcoloniale en dialoguant aussi avec ceux qui s’en saisissent pour l’action.

Cependant, l'intervention aura pour titre "Sur le rôle de l’université dans le capitalisme et l’articulation entre luttes universitaires et luttes anti-impérialistes" 

Intervenant :
Selim Nadi, ATER à l’Université Lyon 2, chercheur invité à l’Université d’Oxford. 

Responsables scientifiques :
Mina Kleicher-Dray, chargée de recherche IRD, HDR, Paris V/Ceped et Frédéric Ramel, professeur agrégé des universités, Sciences Po-CERI.
Comité d’organisation :
Ayrton Aubry
, doctorant, Sciences Po-CERI - Pablo Barnier-Khawam, doctorant, Sciences Po-CERI - Léonard Colomba-Petteng, doctorant, Sciences Po-CERI - Aline Martello, masterante, EHESS - Adèle Maudeux, masterante, PSIA - Louise Perrodin, doctorante, Université Paris-Est/LIPHA, Ater Sciences Po - Mathieu Quet, chargé de recherche IRD, HDR, Paris V/Ceped.