Mutations géopolitiques et rivalités d’États : la Corne de l’Afrique prise dans la crise du Golfe

Groupe/Partenariat/Axe/Observatoire
Date : 
28/03/2018

Le déclenchement de la crise du Golfe en juin 2017 a profondément affecté les pays de l’autre rive de la mer Rouge, en dépit souvent d’une neutralité affichée mais privée de tout contenu. Cette militarisation des politiques de voisinage ne produit pas pour autant un nouvel ordre régional plus cohérent ou apaisé. Au contraire. Mais, au-delà des péripéties de cette crise, on voit poindre de nouvelles politiques internationales portées par d’autres puissances émergentes comme la Turquie et surtout la Chine, voire à terme la Russie.

Fichier(s) attaché(s)Poids
OAE032018.pdf759.57 Ko