La fabrique et le gouvernement des crises-Critique internationale, n° 85, oct-déc 2019

En décembre 2019, le n°85 de Critique internationale, Revue comparative de sciences sociales, était consacré à La fabrique et au gouvernement des crises (sous la responsabilité de Sara Angeli Aguiton, Lydie Cabane et Lise Cornilleau).

Les discours de crise s’accompagnent la plupart du temps d’une série de dispositifs, de mesures d’urgence et d’exception. Les auteur·e·s de ce dossier proposent donc à la fois une réflexion sur la fabrique des crises, c’est-à-dire la construction des énoncés et des diagnostics de crise, et sur leur gouvernement, c’est-à-dire l’ensemble des actions spécifiques mises en œuvre en vue d’intervenir. En documentant la « mise en crise » de secteurs variés (alimentation, nucléaire, finance, minerais stratégiques), ils et elles s’interrogent également sur les effets de visibilité et d’ignorance que produisent ces processus, et observent, aux échelles nationales et internationales, le déploiement de nouvelles normes politiques de sécurité et de nouvelles stratégies industrielles. Cette perspective permet de révéler des articulations inédites entre régulations, marchés, pouvoirs et savoirs.

SOMMAIRE

Catherine Burucoa avait également réalisé un entretien avec les responsables du numéro, Sara Angeli Aguiton, Lydie Cabane et Lise Cornilleau, intitulé La fabrique et le gouvernement des crises.