Groupe d'études pluridisciplinaires sur l’Italie contemporaine (GREPIC)

Le Groupe d'études pluridisciplinaires sur l’Italie contemporaine (GREPIC) a été fondé par Marc Lazar en octobre 1995 avec quatre objectifs fondamentaux :

- Donner les conditions matérielles et intellectuelles nécessaires à une meilleure compréhension de l'Italie, en tant que société politique européenne. Plus encore que la "crise" actuelle, ce qui importe est de suivre les lignes de force de la constitution et des métamorphoses du rapport au politique dans un pays récemment fondé, où l'Etat dispose d'une faible légitimité, qui a connu l'expérience du totalitarisme, dans lequel le rapport à la démocratie est passé jusqu'ici par les médiations partisanes et dont l'économie et la société ont réalisé en moins d'un demi-siècle de prodigieuses mutations.

- Cette approche implique la pluridisciplinarité. L'étude du politique suppose ici, comme ailleurs, l'apport conjoint des politistes, des sociologues, des historiens, des économistes et des anthropologues; chacun avec leur savoir-faire, selon l'expression de Jean-Claude Passeron, mais tous avec la volonté de privilégier une analyse totale des phénomènes en cours.

- Le GREPIC rassemble des chercheurs confirmés et des doctorants français et italiens. Il permet ainsi aux jeunes chercheurs de présenter leurs travaux en cours.

- Faire émerger un pôle français de recherche sur l'Italie qui pourrait donner naissance à une Association de chercheurs français sur l'Italie contemporaine. Le GREPIC se réunit régulièrement au CERI afin de faire le bilan des travaux de ses différents membres. Il organise aussi des rencontres avec des chercheurs italiens et des colloques scientifiques. Le GREPIC est devenu le groupe de référence sur l’Italie contemporaine en France et en Italie. Nombre de chercheurs italiens demandent à venir y participer. Ainsi, de nombreuses publications - en français et en italien - des membres du GREPIC ont d’abord été testées devant le groupe. De nombreux auteurs, dans leurs articles et livres, remercient le GREPIC dont les échanges leur ont permis d’améliorer leurs textes.

Pour assister aux conférences, merci de vous inscrire auprès de Paolo Modugno


Les PODCASTS

Journée d’études du 07/03/2018

Sur les élections italiennes Organisée par le CERI en partenariat avec SoG-Luiss et l'Istituto italiano di cultura. Avec le soutien de la Fondation pour l’innovation politique et La Fondation Jean Jaurès.

Programme:

Mattina (in lingua italiana): Analisi delle elezioni del 2018

Introduzione : Marc Lazar, Sciences Po (CHSP) - CERI, Fabio Gambaro, Institut Culturel Italien

Roberto D’Alimonte, Luiss, Principali insegnamenti del voto
Marco Maraffi (CEE, professeur invité, Itanes), Le elezioni del 2018 e i valori degli italiani
Ilvo Diamanti, Università di Urbino, Il M5S
Giovanni Orsina, Luiss, SoG, Il Centro destra
Marc Lazar, Sciences Po (CHSP) - Luiss, SoG, Il Centro sinistra

Pomeriggio (in lingua italiana): Che prospettiva per l’Italia, la Francia e l’UE dopo il voto del 4 marzo ?

Sergio Fabbrini, Luiss, SoG, L’Italia e l’UE, l’UE e l’Italia
Francesco Saraceno, OFCE, Sciences Po e Luiss, Che impatto del voto sull’economia italiana ?

Table ronde finale (en français) : Les élections italiennes: quels enseignements ? Quels défis ? Quelles conséquences pour l’Union européenne ?

Animation : Michèle Léridon, directrice de l’information de l’AFP
Intervenants:
Gilles Finchelstein, Fondation Jean Jaurès
Pierre Musso, Université de Rennes et fellow associé à l’IEA (Institut d’Etudes Avancées) Nantes Dominique Reynié, Cevipof et Fondation pour l’Innovation politique
Marco Tarchi, Université de Florence
Sofia Ventura, Università di Bologna-Luiss

Conclusion : Marc Lazar, Sciences Po (CHSP)


Jeudi 6 février 2014
17h-18h30
Sciences Po, salle François Goguel
56 rue des Saints-Pères, 75007 Paris, 5e étage

Penser et comprendre le berlusconisme
Alors qu’une fois de plus, Silvio Berlusconi effectue son retour sur le devant de la scène politique, il est temps, plus que jamais, de cerner ce phénomène du berlusconisme qui a marqué et continue de marquer l’Italie mais aussi l’Europe

Avec Giovanni Orsina, professeur d’histoire à l’université LUISS de Rome et auteur de Il berlusconismo nella storia d'Italia, Marsilio 2013
et Alexander Stille, professeur à la Graduate School of Journalism de l’université Columbia de New York, professeur invité à l’Ecole de journalisme de Sciences Po, et auteur de Il cavaliere miracolo. La vita, le imprese, la politica, Garzanti, 2010.





Où va l'Italie ?

Journée d’étude organisée par le Groupe d’études pluridisciplinaires sur l’Italie contemporaine (GREPIC) du CERI-Sciences Po et l’université Luiss Guido Carli (School of Governement) le 27 février 2013
 

Partie 1 : La campagne et les résultats
Interventions de Roberto D’Alimonte (Luiss), Ilvo Diamanti (Université d’Urbino), Giovanni Orsina (Luiss, School of Government), Marc Lazar (CERI-Luiss, School of Government) et Sergio Fabbrini (Luiss, School of Government).

Partie 2 : Quelles perspectives politiques, économiques et européennes pour l’Italie ?
Interventions de Leonardo Morlino (Luiss, School of Government), Marcello Messori (Luiss) et Renaud Dehousse (Centre d’études européennes de Sciences Po)

Partie 3 : Quels enseignements politiques et économiques peut-on tirer des élections italiennes pour l’Italie, la France et l’Europe ?
Table ronde avec Marc Lazar (CERI-Luiss, School of Government), Massimo Egidi (Luiss), Dominique Reynié (Fondation pour l’innovation politique), Sergio Fabbrini (Luiss, School of Government), Jacques Fayette (Université Jean Moulin Lyon 3) et Francesco Saraceno (OFCE).