Comment faire une recherche avec une approche postcoloniale ?

Manifestation
Date : 
05/03/2019

Une séance dans le cadre du Séminaire sur les approches postcoloniales (SAP)

L’objet de ce séminaire mensuel est de construire un espace qui pourrait accueillir des doctorant.e.s et des professeur.e.s, ainsi que des étudiant.e.s de masters intéressé.e.s par ces approches scientifiques. Le format régulier de ce séminaire consiste en une présentation d’un travail de recherche suivie d’une discussion.

Comment faire une recherche avec une approche postcoloniale ?

Intervenante :
Claire Cosquer, ATER et docteure en sociologie, Université Toulouse 2 Jean-Jaurès ; OSC, Sciences Po
 
À partir d’une ethnographie d’expatrié.e.s français.e.s à Abou Dhabi, Claire Cosquer analyse, dans sa thèse, le processus de construction d’un groupe national à l’étranger par le biais de l’élaboration de frontières sociales relatives à la blanchité du groupe en question. L’interaction de ce dernier avec les émirien.ne.s et les autres groupes de migrants, notamment sud-asiatique, vient perturber l’ordre postcolonial que la sociologue comprend comme les reconfigurations ou les continuités contemporaines des structures coloniales. Elle viendra ainsi nous expliquer pourquoi, tout en nous donnant quelques pistes sur comment faire une recherche avec une approche postcoloniale.
 
Responsables scientifiques : Frédéric Ramel, Sciences Po-CERI, Ayrton Aubry, Pablo Barnier-Khawam, Léonard Colomba-Petteng, doctorants Sciences Po-CERI