Stephanie Latte
Chargée de recherche, CNRS
Tél.:+33158717030 - stephanie.latte@sciencespo.fr
Historienne et politiste, Stéphanie Latte Abdallah est chargée de recherche au CNRS (CR1). Elle a été affectée à l’IREMAM à Aix-en-Provence (2006-2013) puis à l’Ifpo dans son antenne des Territoires palestiniens (2013-2016). Elle s’est d’abord spécialisée sur les réfugiés et l’histoire des femmes dans les camps palestiniens de Jordanie, puis sur les mobilisations collectives et leurs transformations avant et après les printemps arabes, et les enjeux de la citoyenneté. Elle a particulièrement travaillé sur les engagements féminins, puis sur les féminismes, notamment islamiques, et sur le genre en Jordanie, au Moyen-Orient et dans les sociétés arabes. Elle a également écrit sur la relation entre images, politique, histoire et mémoire dans le conflit israélo-palestinien. Ses travaux récents ont porté sur des questions de mobilités, de frontières et d’enfermement dans les espaces israélo-palestiniens, et sur la question carcérale qui fait l’objet de son habilitation à diriger des recherches en cours d’écriture. A l’intersection entre art et science, elle a par ailleurs contribué à des projets artistiques et des expositions d’art contemporain, écrit et co-réalisé un film sur la carte, les frontières et les circulations dans les espaces israélo-palestiniens (2017).
En savoir plus
Télécharger le cv  
Recherches en cours

Ses travaux en cours portent sur les mobilités, les frontières et l’enfermement dans les espaces israélo-palestiniens, et sur la question carcérale qui fait l’objet de son habilitation à diriger des recherches en phase d’écriture. Ses recherches actuelles et à venir portent sur les nouvelles mobilisations citoyennes locales liées à l’économie alternative et à l’environnement en Palestine, et au-delà.

Thèmes de Recherches

Citoyennetés, engagements alternatifs, économie locale (Palestine) , Enfermements, occupation et détention (Palestine/Israël), Mobilisations politiques, militantisme et société civile (Palestine, Jordanie), Mobilités, frontières et circulations dans les espaces israélo-palestiniens, Conflit israélo-palestinien, Féminismes, féminismes islamiques, mouvements féminins et changements politiques (Moyen-Orient et sociétés arabes), Genre/Féminités/Masculinités/sexualités/enjeux moraux et éthiques contemporains (Moyen-Orient et sociétés arabes), Images, histoire et politique (histoire visuelle du conflit israélo-palestinien, de l’exil, des réfugiés et du territoire palestiniens), Histoire sociale des réfugiés palestiniens