Toute l'actualité

Bienvenue aux étudiants de la Harvard Summer School

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

L’École d’Affaires publiques de Sciences Po en partenariat avec le CRI - Centre de recherche et d'interdisciplinarité et l'Université de Harvard sont ravis d’accueillir pour la deuxième année consécutive, une cinquantaine d’étudiants issus des trois écoles au sein du programme d'été "HARVARD SUMMER SCHOOL" à Paris. 

Ce programme explore les liens entre la biologie, l'ingénierie, le design et les sciences sociales et vise à faire émerger des solutions concrètes et innovantes permettant de résoudre des défis majeurs de la ville de Paris.

Pendant deux mois (juin-juillet), 52 étudiants travailleront en petits groupes afin de développer leurs propres projets. Ils ont pour cadre général les 17 objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations Unies, et accordent une attention toute particulière au 11e ODD :

  1. Comment rendre les villes résilientes, sûres et durables ?
  2. Comment créer des solutions innovantes pour améliorer la vie des citoyens? 

À travers ces ODD, ils participeront à une expérience interdisciplinaire et interculturelle intitulée: "Towards a Sustainable City, Biology and the Evolution of Paris as a Smart-City."

Tags :

Nouveau double diplôme entre HEC Paris et l'École d'Affaires publiques

  • © Claire-Lise Havet / Sciences Po© Claire-Lise Havet / Sciences Po

La création d’un double diplôme entre le MPA de l'École d’Affaires publiques de Sciences Po et le MBA d’HEC Paris vient renforcer une coopération de longue date entre les deux établissements : le double diplôme en “corporate and public management” qui permet aux étudiants en formation initiale d’obtenir le diplôme Grande École d’HEC et le Master Politiques Publiques de l'École d’Affaires publiques a été créé en 2008.

Ce double parcours MPA-MBA s’adresse en priorité à des jeunes internationaux ayant déjà une expérience professionnelle de quelques années dans le secteur public ou privé. Il se déroule sur deux ans : la première année à HEC de septembre à juillet, la seconde année à Sciences Po de fin août à juin de l’année suivante. Les étudiants suivent l’intégralité du MPA en un an, et une année du MBA au lieu de 18 mois.  Le dernier semestre du MBA est validé par la reconnaissance de modules du MPA.

Ce programme permettra aux étudiants de bénéficier d’une approche complémentaire : le MBA les dotera d’une capacité managériale avancée, qu’ils pourront coupler avec les outils d’analyse enseignés au sein du MPA afin de développer une vision stratégique. Les étudiants, par une connaissance très fine des ressorts du secteur privé comme de la puissance publique, seront capables d’évoluer à l’interface entre le public et le privé et d’appréhender toutes les questions liées à la régulation.

Ainsi que le résume Sergei Guriev, conseiller scientifique du Master in Public Affairs, professeur d’économie à Sciences Po et Chief Economist de la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement,

les sociétés modernes se caractérisent par l’interaction croissante entre les secteurs publics et privés. Les décideurs politiques et les administrations doivent avoir une compréhension très fine de la façon dont fonctionne le secteur privé - et doit en tirer des enseignements sur la façon de rendre son propre fonctionnement plus efficace. A l’inverse, le succès des dirigeants du privé est conditionné par leur connaissance des processus politiques et sociaux qui déterminent les régulations auxquelles ils sont soumis. Ils doivent aussi anticiper les évolutions formelles et informelles qui créeront de nouvelles opportunités ou de nouvelles contraintes pour leur activité. Notre nouveau double diplôme s’appuie sur les forces respectives de la meilleure business school et de la meilleure école d’affaires publiques française afin de former les futurs leaders des secteurs publics et privés, en France, en Europe et dans le monde.”

"Nous sommes très heureux de lancer ce nouveau double-diplôme MBA-MPA. Ce dispositif innovant offre aux étudiants l'opportunité de bénéficier d'une approche personnalisée, combinant acquisition de compétences managériales et administration publique ", déclare Andrea Masini, directeur délégué en charge du MBA d'HEC Paris. «Il y a un besoin toujours croissant, pour ceux qui travaillent à la fois dans les secteurs public et privé, de bien appréhender et comprendre les deux environnements. Ce programme permettra ainsi aux diplômés d'acquérir les compétences nécessaires à leur réussite professionnelle."

Les candidatures doivent être soumises séparément aux deux programmes. Elles sont ouvertes jusqu’au 1er juillet pour la session de septembre 2017 du MBA, et ouvriront en octobre 2017 pour la session de septembre 2018 du MPA.

Pour plus d’information :

Vous  pouvez contacter :

Tags :

Félicitations au Docteur Tedros, nouveau Directeur Général de l'Organisation Mondiale de la Santé

  • © Sciences Po© Sciences Po

Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu mardi 23 mai 2017 Directeur général de l'OMS, pour la première fois au suffrage universel des 193 États membres à l'Assemblée mondiale de la Santé (AMS), devenant ainsi le premier africain élu à ce poste.

L'École d'Affaires publiques avait reçu les trois candidats à Sciences Po en février, et une délégation constituée de Sana de Courcelles, Directrice Exécutive de l'École d'Affaires publiques et de 6 étudiants, s'est rendue sur place et a été reçue par le nouvel élu.

L'École d'Affaires publiques est également venue avancer sur des travaux conjoints avec l'OMS sur les questions de démocratie sanitaire, et a pu rencontrer sur place notamment

Elisabeth LAURIN, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de l' Office des Nations Unies à Genève.

L’École d’Affaires Publiques de Sciences Po a ouvert en septembre 2017, en plus de sa spécialité Santé historique, une filière Global Health pour former des cadres supérieurs à même de saisir les enjeux de la Santé mondiale et les atouts des modèles français et européen, de collaborer au sein des institutions nationales et internationales sur le sujet.

Tags :

Facebook choisit l'École d'affaires publiques pour son "Design Jam"

  • ©Sciences Po©Sciences Po

Les étudiants de l’École d’affaires publiques, dans le cadre de l’Incubateur de politiques publiques ont participé le 19 mai dernier à un atelier "Design Jam" organisé par Facebook. C’est la première fois qu’elle s’associe à un établissement d’enseignement supérieur pour proposer une matinée de réflexion sur les nouvelles manières d’aborder le Design Thinking et la protection de données au service de l’utilisateur.

Au cour de la cession, les différents intervenants Stephen Deadman (Global Deputy Chief Privacy Officer - Facebook), Dan Hayden (Data Analyst - Facebook) Matias Ferrero (designer - Fjordnet) et Olivier Desbiey  (Chargé d’études prospectives - au sein du Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL) ont tenté de démontrer qu’un problème pouvait produire une infinité de solutions.  

Stephen Deadman a ainsi indiqué:

"Si les gens sont ouverts à l’innovation, ils souhaitent aussi maîtriser et contrôler les applications et services qu’ils utilisent. Ce contrôle passe par le design: c’est en en construisant des technologies intuitives qui ne demandent aucune formation particulière que se construit la confiance, la transparence et le contrôle par l’utilisateur de la façon dont fonctionnent les outils dont ils se servent. Les Design Jams rassemblent designers, entrepreneurs, régulateurs et experts pour faire émerger des solutions nouvelles et créatives pour plus de confiance, de transparence et de contrôle pour les utilisateurs".

Les participants en ont fait eux-même l’expérience avec des Legos. Ayant pour consigne de construire un canard, ils ont pu constater à la fin de cet exercice que chaque construction était différente.

Les intervenants ont pu ainsi démontrer que l’expérience utilisateur se construisait  autour de l’échange et du dialogue afin de respecter l’esprit du Design. Les étudiants ont organisé ensuite des focus groups afin d’identifier les attentes des utilisateurs sur la protection de leurs données.

La deuxième partie de la session  était réservée aux travaux de groupe organisés autour des 5 étapes du design : l’empathie (se mettre à la place de l’utilisateur et de comprendre ses besoins), la définition (du problème à la source), l’idéation (générer plusieurs idées pour solutionner le problème) le prototype et le test (lancement du projet).

Pour Reine de Mereuil, étudiante à l’École d’affaires publiques, ce type de journée permet d’échanger sur les difficultés rencontrées dans la mise en oeuvre d’un projet et favorise la réflexion :  

“Cela fait maintenant 3 mois que nous travaillons sur un prototype à incuber. Ce genre d’atelier, encadré par des experts de différents domaines, nous permet de prendre du recul sur nos projets et de stimuler notre créativité. Nous sommes capables d’identifier nos bonnes et mauvaises intuitions et d’avancer ainsi considérablement dans notre travail.”

Tags :

LKYSPP et l'École d'Affaires publiques créent un nouveau double-diplôme

  • © The LKYSPP at the National University of Singapore© The LKYSPP at the National University of Singapore

Deux institutions majeures en affaires publiques combinent les atouts des continents asiatique et européen pour former les leaders politiques de demain.

L’École d’Affaires publiques de Sciences Po  et La Lee Kuan Yew School of Public Policy (LKYSPP) de la National University of Singapore (NUS) ont le plaisir de vous annoncer la création d’un double diplôme en deux ans, combinant le Master in Public Policy de la LKYSPP et le Master Affaires Européennes de Sciences Po.

Les étudiants commencent le programme à l’École d’Affaires publiques et continuent en seconde année à la LKYSPP.

Ce double diplôme offre aux étudiants une opportunité unique d’expérimenter deux systèmes éducatifs sensiblement différents et de bâtir un réseau professionnel riche et diversifié dans deux grandes régions du monde.  Grâce à cette expérience, les étudiants acquièrent une compréhension approfondie des enjeux des politiques publiques abordés à travers un prisme européen et asiatique.

Une attention particulière aux enseignements pratiques

Au-delà des enseignements fondamentaux en affaires publiques, les étudiants seront confrontés aux besoins réels d’acteurs privés ou publics au sein de l’Incubateur des Politiques publiques de l’École d’Affaires publiques de Sciences Po où ils auront la possibilité, au cours de leur première année, de collaborer avec les partenaires de ce laboratoire pour apporter des solutions pratiques aux enjeux identifiés. A la LKYSPP, ils mettront la théorie en pratique notamment en définissant et développant des recommandations de politiques publiques au cours de l’Exercice d’Analyse Politique développé par l’université.

Plus d’information

Le nouveau double diplôme de l’École d’Affaires publiques et la LKYSPP

Le communiqué de presse du 18 mai 2017en anglais

Tags :