Favoriser les compétences langagières des enfants de milieux défavorisés

Dispositif expérimental pour accompagner la lecture parentale
Carlo Barone, Denis Fougère, Agnès van Zanten
  • Image Syda Productions, via ShutterstockImage Syda Productions, via Shutterstock

Durant deux années scolaires, cette expérimentation conçue et dirigée par Carlo Barone, Denis Fougère et Agnès van Zanten a été conduite par plusieurs assistants de recherche dans les maternelles des 18ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris. Elle a permis de tester l'impact d'un accompagnement à la lecture parentale avec près de 900 enfants de maternelles âgés de 4 à 5 ans. Financée par le LIEPP, ce dispositif expérimental a reçu le concours de l'Académie de Paris et des éditeurs Gallimard Jeunesse et Nathan. Il s'inscrit dans une démarche de réduction des inégalités sociales, pour développer la littératie et le désir de lecture des jeunes enfants. Les enseignants volontaires de 45 écoles maternelles classées en zone d'éducation prioritaire (REP et REP+) étaient étroitement associés à l'opération. Un certain nombre de règles méthodologiques ont été déployées pour mieux apprécier l'impact du dispositif d'intervention. Les enfants ont été répartis dans 2 groupes : celui faisant l'objet d'une incitation à la lecture familiale, et un groupe "contrôle" à qui il n'a rien été proposé. Un test standardisé de vocabulaire en amont et en aval du dispositif a permis de comparer l'avant et l'après intervention (pour le groupe traité), et d'apprécier la différence de résultat d'un groupe par rapport à l'autre.

Image Alexey Grigorev via ShutterstockAu final, l'effet sur les compétences langagières du groupe traité apparait positif, mais statistiquement non significatif. Par contre, il est plus marqué pour les enfants issus de familles disposant d'un faible capital scolaire, ne parlant pas uniquement le français. On observe aussi des effets supérieurs dans ce cas sur les garçons.

Les promoteurs de l'étude mettent en avant le caractère peu onéreux d'un dispositif de prêt de livres aux familles, accompagné d'un vrai mode d'emploi pour les utiliser. Quand lire les histoires, que lire et relire, comment raconter et faire vivre une histoire, pourquoi privilégier les images, comment instaurer un rituel au coucher, comment stimuler l'imagination... autant de conseils précieux pour des publics ciblés - pour qui la lecture en français n'est pas une pratique courante et transmise -  qui trouveront un grand bénéfice à cet accompagnement.

Image Lorelyn medina via ShutterstockDe manière très concrète, les responsables de l'étude mettent à disposition un guide pour la mise en place du dispositif, un ensemble de brochures "modèles" (les enseignants pourront s'en inspirer ou les compléter), plusieurs exemples de messages de rappel à adresser régulièrement aux familles (via SMS ou un dispositif de communication interne à l'école) et un exemple de grille de suivi du prêt de livres. Les établissements scolaires et enseignants qui souhaiteraient mettre en place ce type d'intervention trouveront les ressources et documents en téléchargement sur cette page du LIEPP.

Plusieurs publications, dont le Policy Brief du LIEPP n° 44 ou le Discussion Paper 14006 du CEPR présentent plus en détail l'expérimentation.

[Image Alexey Grigorev et Lorelyn medina via Shutterstock]

The Age u-shape in Europe. The Protective Role of the Family

Angela Greulich
Séminaire scientifique de l'OSC - Vendredi 4 octobre 2019
  • Image Mary Ro, via Shutterstock Image Mary Ro, via Shutterstock

Séminaire scientifique de l'OSC 2019-2020

98, rue de l'Université 75007 Paris - salle Georges Lavau

vendredi 4 octobre 2019 de 12h à 13h30

The Age U-shape in Europe: The Protective Role of the Family
Angela Greulich (OSC)

with Andrew E. Clark (Paris School of Economics - CNRS)
& Hippolyte d'Albis (Paris School of Economics - CNRS)

We look at the relationship between subjective well-being and age, as moderated by partnership status and having children.
We consider cross-section data from the 2013 EU-SILC survey providing harmonised information on over 350 000 individuals in 32 different countries.
We find an overall U-shape in age for various measures of subjective well-being, as is very standard in the empirical literature. When we consider the moderating role of the family, we find that the U-shape is concentrated amongst those who do not have children and those who are not partnered. This is not a general phenomenon as this protective role of the family is found in particular for overall life satisfaction, satisfaction with income and satisfaction with personal relationships, but not at all for job satisfaction or satisfaction with time use.

The family seems to protect at least some domains of subjective well-being against the typical fall in well-being associated with middle age. While it is true that there is selection into both partnership and having children, this is assumed to work via the level of subjective well-being and not by the way in which well-being changes with age, so that we do not believe that these findings reflect selection. At a more general level, what look like well-known empirical findings in the well-being literature may actually only hold for particular groups. In terms of implications, decreasing rates of both partnership and child-bearing look to have particularly important consequences for the well-being of Europeans aged between 30 and 50.


 Register is mandatory for external audience (marie.ferrazzini@sciencespo.fr)

Leader Communities and Elite Business Schools: The Consecration of Elites in Sweden

Mikael Holmqvist
Séminaire scientifique de l'OSC - 18 octobre 2019
  • Image: SSE main building, Stockholm - anonymous - CC BY-SAImage: SSE main building, Stockholm - anonymous - CC BY-SA

 Séminaire scientifique de l'OSC 2019-2020

98, rue de l'Université 75007 Paris - salle Georges Lavau

vendredi 18 octobre 2019 de 11h30 à 13h

Leader Communities and Elite Business Schools:
The Consecration of Elites in Sweden

Mikael Holmqvist (Stockholm University)

In my talk I will focus on my recent studies of Sweden's elite community Djursholm, and the country's elite business school, the Stockholm School of Economics (SSE). All around the world there are elite suburban communities and elite business schools. These institutions are home to the economic and social elites who work in the world's global cities. Despite Sweden's reputation for egalitarianism, Djursholm and the SSE are representative of global mechanisms of privilege and its perpetuation. Leader Communities is my term for places like Djursholm: the communities where elites choose to live, socialize with other elites, and, most importantly, form families and raise their children into future elites. After growing up in Djursholm, many of the adolescents chose to study at the SSE, Sweden's only private university and a leading European business school. At the SSE, students are trained for top jobs in the consulting and finance industries, in Sweden and abroad. Djursholm and the SSE consecrate people into leaders—that is, they offer their members a social environment that imbues them with a sense of social and moral elevation. By idealizing their members, leader communities' and elite business schools allegedly superior environment and character act as a principle of distinction and legitimation, illustrating something that can be called a "consecracy"—a society that leads by means of its members' aura and radiance, allowing the privileged to pose as a moral vanguard. These institutions are important to understand how power and privilege are created and maintained, and how societies are being affected in certain social, moral and political ways.

Mikael Holqvist

Mikael Holmqvist
Professor of Business Administration and Associate Professor of Sociology
Stockholm Business School - Stockholm University
Leader Communities - Columbia University Press

 Publication in English:
Leader Communities: The Consecration of Elites in Djursholm, Columbia University Press, 2017.

 Register is mandatory - Inscription obligatoire

The economic penalty of terrorism for Arab/Muslim hosts on Airbnb Paris

Ivaylo Petev (with Sander Wagner)
Séminaire scientifique de l'OSC - 27 septembre 2019
  • Image : interface Airbnb (copie d'écran)Image : interface Airbnb (copie d'écran)

Séminaire scientifique de l'OSC 2019-2020

98, rue de l'Université 75007 Paris - salle Annick Percheron

vendredi 27 septembre 2019 de 12h à 13h30

The economic penalty of terrorism for Arab/Muslim
hosts on Airbnb Paris

Ivaylo Petev (ENSAE-CREST)

with Sander Wagner (ENSAE-CREST)

The growth of the sharing economy has initiated a massive increase of economic transactions on online peer-to-peer platforms. Many such platforms depend on buyers and sellers revealing personal information to facilitate exchanges with the unintended consequence that the information may become a source for discrimination. We show evidence of substantial discrimination against Arab/Muslim guests and hosts in Airbnb’s online rental market in Paris, France. In addition, discriminatory
practices increased substantially and durably in response to large-scale, deadly terrorist attacks in November 2015. Rental properties of hosts with Arab/Muslim names lost more guests than those of French-named hosts, incurring an overall economic penalty of over 3 million US dollars.

Ivaylo Petev (ENSAE)Ivaylo Petev is CNRS Research Fellow, ENSAE-CREST-Institut Polytechnique de Paris.

Main topics and methods: Quantitative Sociology, Social Inequality, Consumption and Lifestyles, Historical and Comparative Sociology.

 Register is mandatory for external audience (marie.ferrazzini@sciencespo.fr)

Du code dans ma thèse

METSEM # Séminaire de méthodologie
Jeudi 19 septembre 2019 à 10h
  • Image Ms Lotus Bua via ShutterstockImage Ms Lotus Bua via Shutterstock

METSEM #24
SEMINAIRE DE METHODOLOGIE

Du code dans ma thèse...

Salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e (10h-12h)

Lien d'inscription (gratuite)

Le lien intime entre recherche, méthodes et outils s'organise le plus souvent en équipes où collaborent chercheurs et ingénieurs de recherche, qu'il s'agisse d'appliquer une méthode existante ou d'en développer de nouvelles. Quelle forme prend ce lien dans le cadre d'un doctorat en sciences humaines et sociale ? Si la formation méthodologique encourage l'usage de logiciels existants, la pratique du développement informatique se démocratise et les doctorants sont de plus en plus souvent amenés à développer leurs propres outils de recherche. Le recours à ces développements spécifiques conduit à repenser la place de la programmation dans le travail de doctorat -et plus généralement de recherche- et à questionner le lien entre le code, son auteur et sa recherche. A la fois chercheurs et promoteurs de leur propres outils/méthodes, les doctorant.e.s sont directement confronté.e.s à cette question fondamentale de la recherche méthodologique.

3 doctorant.e.s de disciplines différentes présentent dans ce METSEM leur pratique de développement informatique et mettent en perspective la dichotomie des rôles ingénieur-chercheur dans le travail de recherche.

  • Florence Ecormier-Nocca, doctorante au Centre d'études européennes et de politique comparée (CEE) de Sciences Po. Elle réalise une thèse en science politique et machine learning sous la direction de Nicolas Sauger (CEE) et de Mohamed Nadif (LIPADE, Université Paris Descartes). Elle y explore la diversité idéologique des députés d'un même parti politique à partir de leur activité sur Twitter. Cette recherche est mene en Espagne, en France et au Royaume-Uni.
  • Robin de Mourat est designer de recherche au médialab et prépare une thèse de doctorat en Arts & Design portant sur les formats de la publication en sciences humaines et sociales à l’Université Rennes 2, sous la supervision de Nicolas Thély et de Donato Ricci.
  • Guillaume Levrier est doctorant au CEVIPOF de Sciences Po. Sa thèse porte sur les enjeux institutionnels de l’édition du génome sous la direction de Virginie Tournay, et s’inscrit dans le projet ANR ComIngGen.

Retrouvez les podcasts des séances passées du séminaire sur notre carnet : metsem.hypotheses.org
METSEM est organisé par le Centre de données socio-politiques (CDSP), le Centre d’études politiques (CEVIPOF), le Médialab, l'Observatoire sociologique du changement (OSC) et la Chaire USPC de recherche sur les comportements politiques.