Résumé de la thèse de Loïs Vieillefosse

Les choix scolaires des parents de classes supérieures de première génération à Paris et à Londres

Directrice : Agnès van Zanten

Si la littérature sociologique a largement exploré les choix scolaires des différentes classes sociales, les personnes en mobilité sociale ascendante ont rarement été étudiées en tant que parents. Pourtant, les choix éducatifs de ces individus sont riches d’enseignements : ils permettent en effet de voir si la transformation des habitus et des identités sociales qui a lieu sous l’influence des parcours de mobilité ascendante est durable et si ces habitus remaniés sont transmis aux générations suivantes. Le projet cherche donc à étudier les choix scolaires des parents mobiles ascendants, c’est-à-dire les personnes cadres issues de parents ouvriers ou employés. Il s’agira de voir quels types d’écoles ces parents choisissent pour leurs enfants, et quelles expériences, visées et valeurs sont évoquées pour justifier ces choix.

Le projet comporte une dimension comparative entre Paris et à Londres permettant de mettre en avant l’importance des contextes institutionnels et  locaux pour les choix scolaires et également la spécificité des expériences de mobilité sociale dans les deux pays. Les méthodes utilisées seront des méthodes mixtes, à la fois quantitatives, à travers l’exploitation de données issus d’enquêtes statistiques, et qualitatives, par le recours à des entretiens biographiques menés avec des parents ayant des enfants en âge d’accéder à l’enseignement secondaire.

Article mis à jour le 05-09-2016