LIEPP Newsletter 17 avril 2018

Dernières actualités du LIEPP
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 

Pour en savoir plus, merci de cliquez sur ce lien.

Tags :

Care Economy: An Outline of a New Research Project

Séminaire organisé par l'axe Politiques socio-fiscales, 30 avril 2018, 12h30-14h30
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 

L'axe Politiques socio-fiscales du LIEPP a le plaisir de vous inviter au séminaire:

Care Economy: An Outline of a New Research Project

[langue: anglais]

 Lundi 30 avril 2018
12h30-14h30
Salle de séminaires du LIEPP
254 bvd Saint-Germain, 75 007 Paris

Merci de vous inscrire

 

Présentation:

ito peng

    Ito PENG

    Professeure de Sociologie, Université de Toronto
    Canada Research Chair in Global Social Policy

     "Care Economy: An Outline of a New Research Project"  

 

Résumé [en anglais]:

Care economy refers to the sector of economic activities, both paid and unpaid, related to the provisions of social and material care, including care of children, the elderly and the disabled, health care, education, and as well, financial and other personal services, all of which contribute to nurturing and supporting the present and future populations. While the expansion of the care economy is evident across the OECD world, their forms and modalities vary significantly across regions. In this presentation I show four different forms of care economies – in East Asia, Europe and North America – and ask: 1) why do we see different types of care economies across different regions of the world; and 2) what are the factors/variables that can account for their differences, and how do they contribute to the diverse outcomes. I provide a tentative conceptual approach and methodology to address these research questions, and discuss an opportunity for a potential collaborative international research project.

Discutant:  

Nathalie Morel 
Assistant Professor LIEPP/CEE
Co-directrice de l'axe Politiques socio-fiscales

 

Chaire pour l'entrepreneuriat des femmes

Lancement avec la participation du LIEPP le 11 avril 2018
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 

SCIENCES PO INAUGURE
UNE CHAIRE POUR L’ENTREPRENEURIAT DES FEMMES

 

Sciences Po inaugure la Chaire pour l’entrepreneuriat des femmes, nouvelle Chaire de recherche et d’enseignement. Son objectif est de créer et d’évaluer scientifiquement des interventions visant à réduire les barrières auxquelles les femmes se trouvent confrontées dans leurs carrières, qu’il s’agisse d’accéder à des postes de leadership ou de se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle s’adresse à la fois aux étudiantes pouvant être découragées par l’entrepreneuriat, aux dirigeants d’entreprises souhaitant être guidés dans le choix des interventions possibles ou aux pouvoirs publics désirant sensibiliser le plus grand nombre aux bonnes pratiques.

Elle vise notamment à développer les compétences entrepreneuriales, en particulier les soft skills, de plus en plus nécessaires aux évolutions de carrières dans un marché du travail en pleine transformation, afin que plus de femmes accèdent à des postes à responsabilité.  

La Chaire développera des activités autour de trois axes, portées par le Centre pour l’entrepreneuriat et le LIEPP :

  • Recherche : développer des travaux menés en économie expérimentale, en sociologie et en psychologie sociale principalement, portant sur le développement d’interventions visant à réduire les freins qui découragent les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat ou, plus largement, à atteindre des postes à responsabilité.

  • Pédagogie : mettre en oeuvre concrètement les résultats de la recherche, afin de créer de nouveaux enseignements et des ateliers ponctuels permettant de développer les compétences nécessaires à des carrières professionnelles inscrites dans un marché du travail en évolution.

  • Diffusion des savoirs : informer la société plus largement sur les interventions efficaces pour favoriser l’entrepreneuriat et le leadership des femmes.

“Après plusieurs années consacrées à la recherche sur le genre et sur l’étude des stéréotypes, cette chaire nous permet d’aller plus loin dans l’analyse des interventions possibles pour proposer des solutions véritablement efficaces pour favoriser le leadership des femmes.” précise Anne Boring (chercheure affiliée au LIEPP), responsable de la chaire.

S’appuyer sur l’expertise du LIEPP et de PRESAGE et mieux informer les universités, entreprises et pouvoirs publics

La Chaire s’appuie sur l’expertise unique de Sciences Po en termes d’évaluation développée notamment au sein du Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques, laboratoire d'excellence (Labex) créé en 2011.

Les travaux de recherche de cette Chaire s’inscriront au sein de l’axe de recherche Discriminations et inégalités sociales du LIEPP qui a pour objectif de contribuer au débat public en évaluant l'ampleur et l'évolution des discriminations en France et en analysant les défis qu'elles posent à l'action politique de lutte contre les inégalités sociales.

Le programme de la Chaire s’appuie par ailleurs sur la recherche développée à Sciences Po dans le domaine de l’égalité femmes-hommes, notamment via le Programme d’Enseignement et de Recherche des Savoirs sur le Genre (PRESAGE). 

Grâce à cette expertise, la Chaire produira des travaux de recherche dont les résultats viseront à mieux informer les universités, entreprises et pouvoirs publics. Les travaux de recherche porteront en priorité sur l’évaluation scientifique d’interventions visant à réduire l’impact des stéréotypes et des biais de genre qui freinent les ambitions professionnelles des femmes. Le programme contribuera au développement de la recherche sur les approches optimales pour favoriser les compétences (savoir-faire et savoir-être) d’esprit entrepreneurial des femmes. Le premier policy brief portera sur la question de la prise de parole en public des femmes et des interventions visant à les aider à développer leurs compétences en ce domaine.

La Chaire est soutenue par le mécénat de la Fondation CHANEL et de Goldman Sachs.

Pour plus d'information, lire le Communiqué de Presse complet de Sciences Po

 

 

Les parcours d'entrée dans l'emploi des jeunes diplômés : le poids de la logique de placement

Séminaire Politiques éducatives, 16 mai 2018, 16h00 - 18h00
  • Shutterstock/Creativa ImagesShutterstock/Creativa Images

 

L'axe Politiques éducatives a le plaisir de vous inviter à la prochaine séance du cycle de séminaires organisé par Denis Fougère et Agnès van Zanten

 
 Mercredi 16 mai 2018, 16h00 - 18h00

Salle Lavau
98 rue de l'Université, 75007 Paris

Inscriptions

Présentation:

Romain DELES

Maître de conférences en sociologie, Université de Bordeaux
Chercheur au Centre Emile Durkheim

 

Les parcours d'entrée dans l'emploi des jeunes diplômés : le poids de la logique de placement

Romain Delès présentera un aspect de son dernier livre intitulé Quand on n'a "que" le diplôme...Les jeunes diplômés et l'insertion professionnelle (PUF, 2018), préfacé par François Dubet.

Résumé: 

La jeunesse diplômée rencontre des difficultés d’entrée dans le monde professionnel. Certes, statistiquement, il ne fait aucun doute que les diplômés sont mieux lotis que les jeunes sans qualifications. Mais, dans les représentations, les problèmes d’emplois des diplômés apparaissent inacceptables : comment comprendre que des jeunes « méritants », à tout le moins du point de vue scolaire, ne trouvent pas leur place sur le marché du travail ? Bac+5 et pas d’emploi décent ? 

Cette conférence décrit l’expérience de la recherche du premier emploi des jeunes diplômés. Elle présentera les grands parcours typiques d’insertion professionnelle. Pour les jeunes issus des formations professionnalisantes, l’insertion professionnelle prend la forme d’une transition douce vers l’emploi. Au contraire, pour la majorité des étudiants provenant de formations de masse, plus académiques et moins finalisées professionnellement, la recherche du premier emploi s’apparente à une conversion identitaire : il s’agit de quitter le statut, voire la personnalité de l’étudiant pour rejoindre les attendus du monde professionnel. Enfin, certains jeunes refusent les voies classiques d’accès à l’emploi, valorisent d’autres sources d’épanouissement que celles proposées par le travail et désirent prolonger le temps de l’expérimentation qu’offre la jeunesse.

Ces différents parcours semblent n’avoir rien en commun, ils parlent a priori de jeunesses différentes, étanches les unes aux autres. En réalité, ils sont tous gouvernés par un principe fort et unique, typique du système de relation formation-emploi français : l’assignation professionnelle. Par-delà la pluralité des expériences des jeunes, dans leurs volontés de conformation à l’idéal d’insertion comme dans leurs refus, il faut lire des réponses à une même nécessité : celle de « se placer ».

 

Discutant:

Eric VERDIER

Directeur de recherche CNRS, Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail (LEST)

Stage d'été au LIEPP

Mai - Juillet 2018
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

FONCTIONS 

Sous la responsabilité de la Secrétaire Générale et en lien avec l’équipe de soutien à la recherche du LIEPP, vous assurez notamment les fonctions suivantes :

Evènements : appui à l’organisation des évènements du LIEPP : accueil et aide logistique pour les séminaires de recherche, séminaire d’intégration, conférences etc. ;

Publications scientifiques : 

- Appui au recensement des publications scientifiques des chercheurs du LIEPP en vue de la préparation des rapports d’activités : recherche et classement de références bibliographiques

- Appui à la gestion des publications internes du laboratoire : lien avec la reprographie, gestion des stocks

Communication : appui à la communication externe des activités du LIEPP : mise à jour des outils de communication papier et en ligne, prise de notes, rédaction de compte-rendu, communication réseaux sociaux

N.B : les activités listées ci-dessus sont susceptibles d’être modifiées / enrichies en fonction de l’évolution du service et des problématiques qui lui sont rattachées. 

 COMPETENCES REQUISES

- Formation supérieure (bac + 2 minimum) 

- Bonne connaissance de l’anglais

- Montrer de l’intérêt pour les enjeux, les acteurs et les métiers de la recherche 

- Grande maîtrise des outils informatiques 

- Qualités relationnelles

- Esprit d’initiative, autonomie, polyvalence

- Rigueur et sens de l’organisation

- Discrétion et respect de la confidentialité

DUREE

Stage de 2 ou 3 mois (idéalement entre le 1er mai et le 31 juillet 2018) 

PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Merci d’adresser votre candidature à l’adresse liepp@sciencespo.fr avant le 20 avril.

AttachmentPoids
LIEPP_Stagiaire_Ete 2018.pdf110.63 Ko