Le retour des domestiques. Comment les politiques publiques de soutien à la personne structurent de nouvelles inégalités?

Séminaire, Mardi 4 décembre 12h30 - 14h30
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Le LIEPP a le plaisir de vous inviter au séminaire autour de la sortie du nouvel ouvrage de Clément Carbonnier et Nathalie Morel : 

Le retour des domestiques. 
Comment les politiques publiques de soutien à la personne structurent de nouvelles inégalités?

 Mardi 4 décembre 2018
12h30 - 14h30

Salle de séminaire du LIEPP
254, boulevard Saint Germain, 75007 Paris 

Inscription

Présentation : 

 

Clément Carbonnier 
maître de conférences en économie à l’université de Cergy-Pontoise (THEMA) et co-directeur de l'axe Politiques sociofiscales du LIEPP 

 

 

 

Nathalie Morel 
assistant professor en sciences politiques à Sciences Po (CEE, LIEPP) et et co-directrice de l'axe Politiques sociofiscales du LIEPP 

 

 


livreLe retour des domestiques, Le Seuil, 2018.

Depuis plusieurs décennies, la France soutient activement les emplois de services à la personne. Aujourd’hui, le secteur compte 1,2 million de salariés, représentant plus de 5 % de l’emploi total. Malgré ce succès apparent, cette stratégie n’est ni efficace ni juste. Elle crée un faible nombre d’emplois en comparaison de leur coût public. Précaires et mal rémunérés, ces emplois "bas de gamme" contribuent à la polarisation de notre société, ainsi qu’à l’augmentation des inégalités ethniques et de genre. En outre, l’État subventionne des services de confort pour les plus aisés, au détriment des services publics ouverts à tous. C’est ainsi qu’on en revient à une société de domestiques, comme au XIXe siècle, avec de "nouveaux pauvres" au service de "nouveaux riches". Heureusement, plusieurs pistes existent pour sortir de ce contre-modèle.

 

Nouvel ouvrage: Le retour des des domestiques

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Le retour des domestiques

Nouvel ouvrage publié par Clément Carbonnier et Nathalie Morel, co-directeurs de l'axe Politiques socio-fiscales du LIEPP

Le retour des domestiques, Le Seuil, 2018.

Depuis plusieurs décennies, la France soutient activement les emplois de services à la personne. Aujourd’hui, le secteur compte 1,2 million de salariés, représentant plus de 5 % de l’emploi total. Malgré ce succès apparent, cette stratégie n’est ni efficace ni juste. Elle crée un faible nombre d’emplois en comparaison de leur coût public. Précaires et mal rémunérés, ces emplois « bas de gamme » contribuent à la polarisation de notre société, ainsi qu’à l’augmentation des inégalités ethniques et de genre. En outre, l’État subventionne des services de confort pour les plus aisés, au détriment des services publics ouverts à tous. C’est ainsi qu’on en revient à une société de domestiques, comme au XIXe siècle, avec de « nouveaux pauvres » au service de « nouveaux riches ». Heureusement, plusieurs pistes existent pour sortir de ce contre-modèle.

Clément Carbonnier est maître de conférences en économie à l’université de Cergy-Pontoise (THEMA). Nathalie Morel est assistant professor en sciences politiques à Sciences Po (CEE, LIEPP). Ensemble, ils animent les activités de l'axe Politiques socio-fiscales du LIEPP. 

Le GIEMA : pour un GIEC des migrations. Comment articuler sciences sociales et politiques migratoires ?

Réunion 10 décembre 2018, 14h-18h30, Collège de France
  • shutterstock / photo Janossy Gergely 25.10.2015shutterstock / photo Janossy Gergely 25.10.2015

 

GIEMA

 

RÉUNION

Le GIEMA : pour un GIEC des migrations
Comment articuler sciences sociales et politiques migratoires?

10 Décembre 2018, 14h00 – 18h30

Amphithéâtre Budé
Collège de France, 11 Place Marcelin Berthelot, 75005 Paris

Inscription obligatoire


En amont du Conseil européen du 30 juin 2018, Virginie Guiraudon (CNRS/Sciences Po), Hélène Thiollet (CNRS/Sciences Po) et Camille Schmoll (Paris 7/IUF) ont lancé un appel à la communauté scientifique européenne et au-delà pour la constitution d’un Groupe d’Experts Internationaux sur les Migrations et l’Asile (GIEMA), sur le modèle du GIEC (
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

La presse européenne a fait écho de cet appel et les résultats sont probants : plus de 600 signatures ont été récoltées en quelques jours. Un site a été créé pour héberger l’appel : https://www.giema.eu

L’Institut Convergences Migrations (IC Migrations), la Chaire Migrations et Sociétés du Collège de France, le Laboratoire Interdisciplinaire d’Évaluation des Politiques Publiques (LIEPP) de Sciences Po et l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC) s’associent à l’initiative. Ils organisent conjointement une première réunion le 10 décembre 2018.

Cet évènmement réunira des chercheurs européens de haut niveau, signataires de la pétition pour discuter du manque d’articulation entre la recherche en sciences sociales et les politiques migratoires mises en place. Il permettra de lancer des discussions auprès de la communauté des chercheurs français sur la constitution et la structuration du GIEMA.

Programme prévisionnel

14.00 — Introduction par  François Héran, Professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire Migrations et Sociétés, directeur de l’Institut Convergences Migrations

14.15 — The science-policy gap: speaking truth to power on migration and asylum [Session en anglais] (intitulé provisoire)

Steven Vertovec (Max-Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity)
Christina Boswell (University of Edinburgh)
Ferruccio Pastore (FIERI)
Leo Lucassen (IISH / Leiden University).

15.30 — Débat avec salle

16.00 — Pause café

16.30 — Présentation et discussion sur l’initiative IEPAM-GIEMA (objectifs, structure, développements) [session en français]

Virginie Guiraudon (CNRS/Sciences Po)
Hélène Thiollet (CNRS/Sciences Po)
Camille Schmoll (Paris 7/Institut universitaire de France)
François Héran (Collège de France, IC Migrations)
Éric Guilyardi (CNRS, membre du GIEC)
Catherine Guilyardi (journaliste spécialisée sur le GIEC et les migrations)

17.00 — Débat avec la salle

18.30 — Conférence de presse (Collège de France, salle 04)

Virginie Guiraudon (CNRS/Sciences Po)
Hélène Thiollet (CNRS/Sciences Po)
Camille Schmoll (Paris 7/Institut universitaire de France)
François Héran (Collège de France, IC Migrations)


Invités étrangers

Andrew Geddes, Director of Migration Policy Centre, EUI, Italy
Peter Scholten, President of IMISCOE the largest European network of scholars in the area of migration and integration, and Professor at Erasmus University Rotterdam, The Netherlands
Steven Vertovec, Director of Max-Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity, Germany
Ricard Zapata, Professor at the Department of Political and Social Sciences, Universitat Pompeu Fabra and Director of GRITIM-UPF (Interdisciplinary Research Group on Immigration), Spain
Christina Boswell, Dean of Research, College of Arts, Humanities & Social Sciences University of Edinburgh, Scotland
Ferruccio Pastore, Director of FIERI, Italy
Leo Lucassen, Research Director of the IISH and part time professor of Global Labour and Migration History at the Institute of History of Leiden University, The Netherlands
Thea Hillorst, Professor of Humanitarian Aid and Reconstruction, Institute of Social Studies, Erasmus University Rotterdam, The Netherlands


Télécharger le programme en français : Programme_GIEMA_fr

Download the programm in English : Programm_GIEMA_eng

 

LIEPP Newsletter 7 novembre 2018

Dernières actualités du LIEPP
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Pour en savoir un peu plus, merci de cliquer sur ce lien.

Tags :

Disability, Health and Human Development

Séminaire 20 novembre 2018, 12h45 - 14h30
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 

L'axe Discriminations et inégalités sociales du LIEPP a le plaisir de vous inviter au séminaire : 

Disability, Health and Human Development


Mardi 20 novembre 2018, 12h45 - 14h30
Salle J210
13, rue de l'Université - 75007 Paris

Des sandwichs seront offerts

Inscription

 

Sophie Mitra

Professeure d'économie à Fordham University (New York), invitée à l'EHESS

Sophie Mitra présentera son ouvrage "Disability, Health and Human Development"

 

 

This open access book introduces the human development model to define disability and map its links with health and wellbeing, based on Sen’s capability approach. The author uses panel survey data with internationally comparable questions on disability for Ethiopia, Malawi, Tanzania and Uganda. It presents evidence on the prevalence of disability and its strong and consistent association with multidimensional poverty, mortality, economic insecurity and deprivations in education, morbidity and employment. It shows that disability needs to be considered from multiple angles including aging, gender, health and poverty. Ultimately, this study makes a call for inclusion and prevention interventions as solutions to the deprivations associated with impairments and health conditions

Discutante: Célia Bouchet, Doctorante en sociologie, OSC / affiliée au LIEPP