Une philanthropie à la française ?

Travaux en cours.

Equipe de recherche: 

Au-delà du cas particulier de l’étude « fondation de France », le projet intitulé "une philanthropie à la française", mené en collaboration par l'axe "politiques de santé" et par l'axe "politiques socio-fiscales" du LIEPP, vise à développer une recherche sur la place de la philanthropie dans le champ des politiques publiques en France. Une définition « large » du secteur philanthropique est adoptée, qui comprend également les organisations non-profit.

Trois entrées thématiques ont été retenues afin d’explorer le champ : les secteurs de la pauvreté, du handicap et de la santé. Ainsi le travail d’évaluation porte sur ces trois domaines d’intervention de l’Etat et doit permettre également d’identifier les dynamiques transversales du secteur. La réflexion mêle approche historique et contemporaine, dans une perspective d’analyse multi-niveaux : différents niveaux de l’intervention publique (global, national local) et différents niveaux d’acteurs (élites dirigeantes, intermédiaires, usagers).

On s’intéresse en particulier aux différents acteurs de la philanthropie et à leur relation avec l’Etat comme décideur, régulateur et acteur des politiques publiques. Cette relation est d’abord replacée dans une perspective historique, afin d’identifier les dynamiques d’émergence et de consolidation des différents acteurs de la philanthropie française, et de comprendre les mécanismes historiques de définition des frontières entre le monde philan-thropique, le monde associatif, etc.

Au-delà de la description des obstacles historiques à l’inscription des non-profits dans le champ de l’intervention publique en France, il s’agit ensuite d’identifier les processus de changement actuellement à l’œuvre quant à la place accordée à ces acteurs (par exemple, via la territorialisation de l’action publique et la légitimation de l’utilisation de financements pri-vés au niveau local) mais aussi quant à leur fonctionnement (passage d’un rôle de financeur à un rôle d’opérateur direct, nouveau mode de participation à la décision publique, etc.).

La régulation fiscale des dons et les incitations fiscales dédiées, en tant qu’outils de structuration du secteur philanthropique par l’Etat, fait l’objet d’une attention particulière. La façon dont le développement du secteur philanthropique, soutenu par les dépenses socio-fiscales, contribue à l’inverse à restructurer le système social français est aussi un objet d’étude dans le cadre de ce projet de recherche.

Ce projet combine une approche disciplinaire principalement basée sur les méthodes sociologiques et de la science politique, avec des éclairages venus du champ de l’économie politique. 

 

Évènements associés: 

Journée d'étude, 9/04/2015, "Une philanthropie à la française?"

Voir le poster du projet "philanthropie"