La gouvernance du LIEPP

Comité scientifique

Le comité scientifique du LIEPP est consulté pour tout ce qui concerne les projets de recherche du laboratoire, les recrutements et le développement des coopérations scientifiques du laboratoire.

Centres de recherche associés

Le comité scientifique est est composé des unités de recherche impliquées dans le projet ou de leurs représentants qui sont les entités fondatrices du laboratoire - le Centre d'Études Européennes (CEE), le Département d'Économie, le Centre de Sociologie des Organisations, (CSO), l'Observatoire Sociologique du Changement (OSC) - ainsi que la directrice scientifique de Sciences Po, le directeur de l’école d’affaire publique de Sciences Po, le directeur adjoint de Sciences Po et les deux co-directeurs du LIEPP. Le format élargi comprend également les neuf directeurs et directrices des axes de recherche du LIEPP.

Conseil stratégique

Le conseil stratégique réunit des experts de tout premier plan, relevant des disciplines concernées par l’évaluation des politiques publiques. Il conseille la direction du LIEPP en matière de stratégie et d’orientation scientifique. Il a aussi pour fonction d’assurer la promotion des activités du LIEPP en France et à l’international et d’assurer le lien du laboratoire avec d’autres centres d’expertise dans le domaine.

Le conseil rassemble majoritairement des scientifiques mais aussi des personnalités qualifiées en matière d’évaluation des politiques publiques extérieures au monde académique.

  • Tito Boeri (Professeur d'économie, Université de Bocconi et Directeur scientifique de la Fondazione Rodolfo Debenedetti)
  • Craig Calhoun (Professeur de sociologie à New York University, Directeur de la London School of Economics and Political Science)
  • Michel Combes (directeur général du groupe Alcatel-Lucent)
  • Thomas D. Cook (Professor of Sociology at Joan and Sarepta Harrison Chair in Ethics and Justice and Professor of Psychology, Education and Social Policy at Northwestern University, Institute for Policy Research)
  • Jean-Paul Fitoussi (Professeur d'économie, ancien président de l'OFCE, Sciences Po)
  • Philippe Hayez (Magistrat à la Cour des comptes)
  • Marie-Christine Lepetit (Cheffe du service IGF, Inspectrice générale des finances)
  • Gilles de Margerie (Directeur général adjoint du groupe Humanis et membre du Comité exécutif de Droit & Croissance)
  • John Martin (Ancien Directeur de la direction de l'Emploi, du Travail et des Affaires Sociales à l'OCDE, UCD Geary Institute for Public Policy)
  • Christopher Pissarides (Professeur d'économie à la London School of Economics, lauréat du prix Nobel d'économie en 2010 et titulaire de la chaire Norman Sosnow d'économie)
  • Dani Rodrik (Professeur d'économie politique internationale à la John F. Kennedy School of Government, Harvard University)
  • Susan Rose-Ackerman (Henry R. Luce professeur de jurisprudence, droit et sciences politiques, Yale University)
  • Chiara Saraceno (Professeur de sociology au Berlin Social Science Center,
    Honorary Fellow au Collegio Carlo Alberto)
  • Jody Sindelar (Professor of Public Health, Yale School of Public Health)
  • R. Kent Weaver (Professeur au Public Policy Institute à Georgetown University)
  • Klaus Zimmermann (Professeur d'économie à l'Université de Bonn et Professeur honoraire d'économie à l'Université libre de Berlin et à Renmin University of China)

 

Direction et administration

La direction du LIEPP repose sur un binôme issu de disciplines distinctes qui assure l’exécution du projet scientifique et prend en charge le fonctionnement quotidien de cette entité. Les co-directeurs sont assistés d’un secrétaire général et d'une assistante de direction.

 

Charte d'engagement et charte de déontologie

Les règles qui encadrent l’affiliation et l’association des membres du LIEPP sont indiquées dans la charte d'engagement du laboratoire. Celle-ci précise également les modalités de signature, la référence au soutien de l'ANR et les règles éthiques qui assurent l'indépendance et la neutralité du laboratoire.

Le LIEPP s’est d'ailleurs doté d'une charte de déontologie, en association avec deux autres laboratoires d’excellence, l’IDEP à Marseille et l’IPP de l’Ecole d’économie de Paris. Cette charte éthique contient notamment un engagement à signaler tout conflit d'intérêt potentiel et à ne pas accepter de projets scientifiques d’évaluation qui serait soumise à une restriction de publication.