Economie du logement et évaluations de politiques publiques

ANR ECHOPPE (EConomics of HOusing and Public Policy Evaluation)

Equipe de recherche:
Etienne Wasmer (New York University à Abu Dhabi, affilié au LIEPP)
Pierre-Henri Bono (LIEPP)
Guillaume Chapelle (Université de Barcelone, IEB et affilié au LIEPP)
Florian Oswald (Département d'économie, Sciences Po)

 

Ce projet a été sélectionné dans le cadre l'appel à projet générique 2017 de l'ANR.

La recherche en économie du logement est menée dans de nombreux centres de recherche en France, mais elle est sous-investie par rapport à d’autres domaines. Ce projet se propose de créer ECHOPPE, un laboratoire décentralisé sur le sujet, qui offrira un environnement scientifique aux chercheurs en économie du logement en France. Cela permettrait de favoriser les échanges entre un large groupe de chercheurs situés à Aix-Marseille, Paris et Toulouse et approfondir la connaissance de l'économie du logement.

Le logement est une cible essentielle de la politique publique en France. L’effort budgétaire de la Nation a dépassé 40 milliards d'euros en 2014, soit environ 2% du PIB (Comptes du logement, 2014). Les politiques publiques ciblent explicitement la réduction des inégalités en matière de logement. Un large ensemble de politiques (logements sociaux, taxes et subventions à la location ou accès à la propriété, contrôle des loyers, limites des logements sociaux pour les municipalités, etc.) ont été utilisés pour atteindre cet objectif, mais on sait peu quant à leur succès. Même d'un point de vue purement descriptif, il est difficile de dire si l'inégalité du logement en France est plus faible qu'aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Allemagne et de combien. En participant au projet ECHOPPE, l’ambition du LIEPP est d’évaluer ce large spectre de politiques en matière de logement. 

Pour aller plus loin, lire l'article dans Cogito - Lettre de la rechreche Sciences Po