Diffuser sa thèse sur internet

La politique de Sciences Po
Les autres supports de publication
La protection des droits d'auteurs
La préparation administrative

 

La politique de Sciences Po

Depuis 2005, Sciences Po propose à ses jeunes docteurs la possibilité de mettre en ligne leur thèse, en version intégrale. La thèse est alors accessible dans la page Thèses en ligne. Les thèses sont stockées sur le serveur de Sciences Po et sont accessibles via les moteurs de recherche classiques.

Depuis 2008, les thèses sont directement référencées et archivées dans le système d'archive ouverte Sciences Po Institutional REpository - SPIRE disposant un moteur de recherche adéquat et d'un référencement plus ouvert.

Outre la préparation technique et administrative, la mise en ligne des thèses nécessite une politique d'accompagnement importante afin que les jeunes docteurs soient conscients de tous les impacts de la mise en ligne. Cette page vous présente les éléments que Sciences Po a pu réunir au cours de ces premières années d'expérimentation. 

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Les autres supports de publication

Le jeune docteur se pose légitimement la question de savoir si la publication en ligne de sa thèse ne va pas gêner l'accès à d'autres supports de publication.

D'une part, la publication d'une thèse chez un éditeur n'est pas toujours envisageable :

  • cela exige la plupart du temps un gros travail de réécriture, que le jeune docteur n'aura pas forcément le temps ou l'envie de faire.
  • le sujet peut être mal adapté à une publication.

D'autre part, la publication numérique n'est pas incompatible avec une publication "classique" :

  • la publication numérique peut aider à faire connaître votre manuscrit
  • le remaniement de la thèse en vue des publications consécutives à la thèse est important, et donc les deux publications peuvent se complèter.

Si vous souhaitez publier votre thèse, ou à partir de votre thèse, il convient d'aborder le sujet avec votre directeur de thèse qui est le mieux à même de vous conseiller.

La protection des droits d'auteurs

Les thèses relèvent à la fois de la réglementation relative à l'accès aux documents administratifs (arrêté du 25 septembre 1985, circulaire n° 2000-149 du 21 septembre 2000) et du droit de la propriété intellectuelle. 

Vous trouverez dans la revue Actualité du droit de l'information, un état du droit et de la jurisprudence en la matière.

Y a-t-il des risques de plagiat ?

Il convient de distinguer la citation de votre thèse (extraits cités dans le respect de la paternité de l'oeuvre) du plagiat (pillage d'extraits sans référence à l'auteur).

Le risque de plagiat existe comme avec la version papier de votre thèse, mais, dans le cadre d'une diffusion sur Internet, le plagiaire prend plus de risques du fait d'une meilleure visibilité du document source.