Imbert, Louis

Imbert, Louis

De nationalité franco-américaine, Louis Imbert prépare, sous la direction des Professeurs Guillaume Tusseau et Serge Slamaune, une thèse intitulée "The Foreigner Constructed By Constitutional Judges: A Comparative Analysis of Discourses".

Il est titulaire du master Droits de l’Homme de l’Université Paris Nanterre (2017) et du master droit économique de l’École de droit de Sciences Po (2015). Il a rédigé ses mémoires de recherche sur le droit d’asile pour les minorités sexuelles et sur la protection des droits fondamentaux des étrangers face aux mutations contemporaines de la frontière.

En parallèle de ses études, il a effectué divers stages et volontariats en France, en Afrique du Sud, en Espagne et au Chili au sein d’associations de défense des droits de l’homme, en particulier dans le domaine du droit des étrangers. Il est aujourd’hui actif au sein d’associations françaises et européennes de défense des droits des étrangers.

Il est également tuteur de la clinique Migrations de l’École de droit depuis septembre 2016. Il co-encadre les projets menés en partenariat avec l’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (Anafé), qui défend les droits des étrangers enfermés à la frontière. 

Publications

  • Karine PARROT et Louis IMBERT, « La ‘crise migratoire’ fantasmée ou l’échec programmé de la forteresse Europe », Revue des Juristes de Sciences Po, n° 12, décembre 2016, pp. 49-62
  • Brigitte ESPUCHE et Louis IMBERT, « De la crisis de los refugiados/as, a la crisis de Europa », Documentación Social, n° 180, 2016, pp. 23-48