Felix Heidenreich


Felix Heidenreich travaille, depuis 2005, dans un centre de recherche interdisciplinaire (IZKT) à l’Université de Stuttgart où il est en charge d’un programme franco-allemand. Il enseigne la théorie politique. Il a fait des études de philosophie et de sciences politiques à Heidelberg, Paris (licence à Paris-X, maîtrise à Paris-IV) et Berlin (Otto-Suhr Institut). Sa thèse de doctorat en philosophie porte sur le philosophe Hans Blumenberg. Ses recherches se sont développées dans les domaines suivants : Théorie politique contemporaine (Political Theory), les interactions entre la technologie et la culture et la politique culturelle. Sa thèse d’habilitation porte sur le développement durable et l’avenir de la démocratie. Il était est professeur invité (Chaire Alfred Grosser) au CEVIPOF pendant l’année académique 2017/2018. En 2018 il a obtenu une bourse de 35.000 Euros pour rédiger une étude sur l’intégration des citoyens par les mécanismes de recrutement obligatoire (« Bourse Manfred Rommel »). En mars 2019 il a eu le Best Paper Award 2018 de la revue interdisciplinaire GAIA.

 

Articles récents :

(2019) : « Emmanuel Macron als Philosoph –
Intellektuelle Prägungen, politische Positionen und der Kampf um Deutungsmacht » « in : Deutsch-Französisches Institut (Éd.) : Frankreich Jahrbuch 2018 : Das Phänomen Macron und die Krise der Demokratie in Europa, Wiesbaden : Springer VS, pp. 21-40.

(2019) : « Die emotionalen Wirkungen politischer Entscheidungen – Von der naiven zur reflektierten Gefühlspolitik », in : Besand, Anja/ Bernd Overwien/ Peter Zorn (Eds) : Politische Bildung mit Gefühl, Bonn, S. 26-42.

(2018) : « How Will Sustainability Transform Democracy? Reflections on an Important Dimension of Transformation Sciences », in : GAIA - Ecological Perspectives for Science and Society, Volume 27, Number 4, 2018, pp. 357-362(6).

(2018) : « Hannah Arendt in Germany Today. Between Contested Philosopher and Public Icon », Raisons politiques, 2018/2 (No 70), pp. 117-131.

(2018): « Organizing the Political. Understanding the Crisis of Democracy with Rosanvallon », in: Flügel-Martinsen, Oliver/ Franziska Martinsen/ Stephen W. Sawyer/ Daniel Schulz (Eds.) Pierre Rosanvallon's Political Thought: Interdisciplinary Approaches , Bielefeldt: Transcript, pp. 175-197.

Principales publications :

Mensch und Moderne bei Hans Blumenberg

München: Fink 2005.

Introduction à la philosophie politique

avec Gary S. Schaal, traduit par Claire Saillour, Paris: Editions du CNRS 2012.

Theorien der Gerechtigkeit

Oldenburg: UTB 2011.

Les citoyens et leur État en France et en Allemagne/Die Bürger und ihr Staat in Deutschland und Frankreich

volume collective édité avec Didier Mineur et Daniel Schulz, Münster LIT 2015

„The Intellectual Discourse on European Identity – Conclusions from a German-French Comparison“

in: Fuchs, Dieter, Magni-Berton, Raul et Antoine Vergne (Ed.), Euroscepticism: Images of Europe among mass publics and political elites , Budrich Editors 2008.

„Quality versus Equality? Liberale und deliberative Ideale politischer Gleichheit“

(avec Gary S. Schaal), in: ÖZP, 36 Jg. (2007). H. 1, S. 23-38.

„Une archéologie de l’ ‚archéologie’: À propos de la parenté rhétorique entre Husserl et Foucault“

in: Etudes philosophiques, 2013/3, pp. 359-368.

„Die Organisation des Politischen. Pierre Rosanvallons Begriff der „Gegen-Demokratie“ und die Krise der Demokratie“

in : Zeitschrift für Politische Theorie, 1-2016, pp. 53-72

( https://doi.org/10.3224/zpth.v7i1.06 )

felix.heidenreich@sciencespo.fr

Thèmes de recherche

Développement durable et démocratie, l’avenir des partis politiques, la représentation politique