Pierre Hassner

31 janvier 1933 - 26 mai 2018

Avec le décès de Pierre Hassner, le plus grand spécialiste des relations internationales de ce pays depuis Raymond Aron, le cercle du maître disparu va bien au-delà de la discipline qu'il étudiait et enseignait à Sciences Po pendant plus d'un demi-siècle. Ceci est dû à son exceptionnel brio autant qu'à son approche inclassable, indifférente aux modes académiques ou intellectuelles, sa générosité et sa disponibilité dans un milieu où ce ne sont pas les qualités les plus répandues. Le " charisme " de Pierre Hassner était lié à sa virtuosité à l'oral. Raymond Aron, dans ses Mémoires , décrit ainsi le jeune agrégé de philosophie qui devint son assistant : " Pierre Hassner (...) fit un exposé brillant, étourdissant sur Thucydide. Je le comblais d'éloges qui ne dépassaient pas ses mérites. Je lui dis que jamais, étudiant ou enseignant, je n'avais entendu un discours de qualité comparable. " (Extrait de l'hommage de Jacques Rupnik)

Pour en savoir plus

Les réseaux islamiques entre l’Asie du Sud et le Golfe

Entretien avec Laurence Louër et Christophe Jaffrelot, auteurs de Pan Islamic Connections. Transnational Networks between South Asia and the Gulf (Hurst Publisher).

Contrairement au découpage géographique traditionnel qui établit une coupure entre les pays du golfe Persique et le sous-continent indien, ces deux régions du monde cultivent depuis des siècles des liens commerciaux et culturels qui se sont notamment traduits par des migrations importantes.
Dans l’ordre religieux qui nous intéresse ici, ces relations ont pris la forme de routes de pèlerinages qui n’ont pas seulement conduits les musulmans de l’Asie du Sud à La Mecque, mais aussi à Kerbala, Qom et Nadjaf quand ils étaient chiites.

Pour en savoir plus