Filip Kostelka

Docteur en science politique


Photo de Filip Kostelka

Filip Kostelka est chercheur postdoctoral au “Institutions and Political Economy Research Group” (IPERG), l’Université de Barcelone (Espagne). Depuis septembre 2017, il travaille sur le projet “The Birth of Party Democracy” sous la direction de Carles Boix.

Antérieurement, Filip Kostelka a travaillé à la Chaire de recherche en études électorale de l’Université de Montréal (Canada) où il était chargé, sous la direction d’André Blais, de la coordination du projet « Making Electoral Democracy Work » (MEDW). Pendant sa thèse, Filip occupait le poste d’assistant académique au Collège d’Europe, Bruges (Belgique) et il a participé à la production de l’enquête « Chapel Hill Expert Survey » (CHES) sur les positionnements idéologiques des partis politiques en Europe.

En 2015, Filip Kostelka a soutenu une thèse à Sciences Po, Paris qui s’intitule « Mobiliser et démobiliser : le déclin énigmatique de la participation électorale dans les démocraties postcommunistes ». Elaborée sous la direction de Nonna Mayer, cette thèse explique les dynamiques participationnistes dans les nouvelles démocraties en général et dans les pays postcommunistes membres de l’Union européenne en particulier. Elle a obtenu les félicitations du jury composé d’André Blais (Université de Montréal), Jean-Yves Dormagen (Université de Montpellier), Mark N. Franklin (Trinity College Connecticut), Hans-Dieter Klingemann (Wissenschaftszentrum Berlin für Sozialforschung), Nonna Mayer (CNRS/CEESP, Sciences Po, Paris) et Milada A. Vachudova (University of North Carolina at Chapel Hill). Cette thèse a été également distinguée par le prix biannuel Mattei Dogan (catégorie : analyse comparée), délivré par l’Association française de science politique (AFSP). Elle a donné lieu à plusieurs publications scientifiques dont l’article intitulé “Does Democratic Consolidation Lead to a Decline in Voter Turnout? Global Evidence Since 1939”, publié dans l’American Political Science Review.

Thèmes de recherche

Les intérêts de recherche de Filip Kostelka portent principalement sur les comportements politiques, les systèmes partisans, la démocratisation et la comparaison entre Europe centrale et orientale et l’Europe occidentale. Ses travaux ont paru dans l’American Political Science Review, PS: Political Science and Politics, Research and Politics, Journal of Ethnic and Migration Studies, Europe-Asia Studies et la Revue européenne des sciences sociales.

 

 Pour en savoir plus



	

.