Amélie Corbel

Doctorant en sciences politique


 Diplômée de Sciences Po Paris en 2013 (Master sociologie politique comparée), Amélie Corbel est doctorante au Centre d’Etudes Européennes de Sciences Po Paris depuis septembre 2014 sous la direction de Pierre Lascoumes et Anne Revillard. Sa thèse porte sur l’administration – au sens large – des mariages entre nationaux et étrangers au Japon. Parce qu’ils rentrent difficilement dans les cases prévues pour un mariage ‘classique’ et qu’ils interpellent la politique d’immigration et les droits dérivés de l’institution matrimoniale, les dit ‘mariages internationaux’ (国際結婚) sont une entrée particulièrement intéressante pour qui souhaite interroger les notions de mariage et de famille telles qu’admises par l’Etat.

Son mémoire de recherche, toujours sous la direction de Pierre Lascoumes et intitulé « La femme, le fisc et l’époux – les réformes de l’abattement pour conjoint au Japon », revenait sur les 50 ans d’histoire de cet instrument fiscal à travers une approche par le genre.

Depuis 2011, Amélie Corbel est également une régulière collaboratrice de la revue Japan Analysis éditée par l’Asia Centre (Paris). [Pour plus de détails, voir : http://www.centreasia.eu/auteur/amelie-corbel ]

 

 

Thème de recherche

Sociologie de l'action publique, Acteurs 'relais' de l'action publique, Genre des politiques publiques, Gouvernance des migrations, Régulation des mariages mixtes/internationaux, Japon, Méthodes qualitatives

Thèse : Administration des "mariages internationaux" au Japon sous la direction de Pierre Lascoumes
	

.