Etudier en Europe pendant le Brexit

Etudier en Europe pendant le Brexit

Une interview avec Lucas, été 2016
  • Lucas, un étudiant du programme de sciences sociales de la Summer School 2016Lucas, un étudiant du programme de sciences sociales de la Summer School 2016

“En ce moment, tout semble se passer à Paris, comme si le monde tournait autour de nous.”

Lucas prépare actuellement une licence en études internationales et allemand à Johns Hopkins University à Baltimore, aux Etats-Unis. Nous l'avons interrogé en juin 2016 sur son expérience dans le cours "The European Union at a Crossroads" de la Summer School pendant le référendum sur le Brexit.

Pourquoi souhaitiez vous participer à la Summer School de Sciences Po?

J'ai vu que la Summer School offrait un cours nommé "The European Union at a Crossroads” - et c'est un sujet qui me fascine. Je pense que l'Europe est un projet qui a aujourd'hui le potentiel et l'occasion de se transformer. Etant jeune et ayant envie de m'investir, j'ai voulu étudier le cadre législatif et politique de l'Union Européenne et identifier des outils qui pourraient m'aider à agir. 

Le référendum sur la sortie de la Grande Bretagne de l'UE a eu lieu durant votre participation à la Summer School. Qu'est-ce que cela vous a fait de voir l'histoire se dérouler devant vous?

Le matin après le référendum, je me suis réveillé pour découvrir de nombreux message disant "ils sont partis"! Cest incroyable de parler du Brexit au petit déjeuner avec ses amis, et ensuite d'aller en cours pour étudier l'Union Européenne et discuter des résultats, tout en vivant en Europe. J'avais le sentiment d'être au cœur de l'actualité. Entrer dans sa salle de cours et savoir que tout le monde connaissait et discutait les résultats m'a confirmé à quel point ma génération se sent concernée par cet enjeu.

Que pensez-vous que cette expérience vous apportera à votre retour chez vous?

Je repars avec une compréhension beaucoup plus approfondie de l'Union Européenne et cela m'aidera dans mes projets et ambitions personnels. Avec le Brexit on prend conscience qu'il y a une énergie et une tension au coeur de l'Europe et qu'elle évolue constamment; je suis heureux de rapporter cette idée avec moi. Je suis actuellement président d'un think tank de mon université qui se concentre sur les enjeux transatlantiques et européens, et j'ai le sentiment que je suis maintenant capable d'y diffuser ce que j'ai appris et l'enthousiasme et l'énergie que j'ai acquis à la Summer School.

Tags :
Retour en haut de page