"Sciences Po, c'est le Harvard français"

Notre programme de bourses pour l'Afrique
  • La cohorte actuelle de Mastercard ©Sciences PoLa cohorte actuelle de Mastercard ©Sciences Po

La Mastercard Foundation, en partenariat avec Sciences Po, attribue des bourses qui permettent d’accompagner et de former des étudiants du continent africain talentueux et engagés. Témoignages d'étudiants bénéficiaires de ce dispositif.

"J'ai passé deux mois à étudier les favelas à São Paulo"

Découvrez le prix Max Lazard
  • Bruno Rammdjee ©Sciences PoBruno Rammdjee ©Sciences Po

Bruno Ramdjee a été lauréat du prix Max Lazard lors de sa dernière année à Sciences Po en 2016, ce qui lui a permis de passer deux mois et demi à São Paulo pour étudier les favelas. Ce prix, souvent méconnu des étudiants, permet de financer un projet personnel à l’international.

"Je suis partisane du leadership de service"

Astou Diouf, boursière Sciences Po - Mastercard Foundation
  • Astou Diouf ©Didier PazeryAstou Diouf ©Didier Pazery

Astou Diouf vient du Sénégal, elle fait partie de la première promotion des boursiers Sciences Po - Mastercard Foundation, un programme qui permet d’accompagner des étudiants du continent africain engagés.

Luca Vergallo reçoit le prix Érignac pour ses simulations qui permettent de mieux comprendre les services de secours

  • Luca Vergallo ©Sciences PoLuca Vergallo ©Sciences Po

Le Prix Claude Erignac récompense chaque année une étudiante ou un étudiant de Sciences po pour son engagement au service de valeurs républicaines et humanistes. Cette année, c'est Luca Vergallo, étudiant en Master politiques publiques qui a été distingué pour son développement d’une pédagogie innovante qui valorise les services publics de secours et sensibilise à la gestion et à la communication de crise.

"Le futur se construit aujourd'hui"

Fitiavana Andry, boursière Sciences Po - MasterCard Foundation
  • Fitiavana Andry ©Didier Pazery / Sciences PoFitiavana Andry ©Didier Pazery / Sciences Po

Elle vient de Madagascar et aimerait être de ceux qui compteront dans l’avenir de son pays. Fitiavana Andry fait partie de la première promotion des boursiers Sciences Po - MasterCard Foundation, un programme qui permet d’accompagner des étudiants du continent africain engagés.

"J'aimerais contribuer à réformer le système de santé de mon pays"

Lire l’interview d'Ashale Chi
  • Portrait d'Ashale Chi, étudiante à Sciences Po ©Didier PazeryPortrait d'Ashale Chi, étudiante à Sciences Po ©Didier Pazery

Elle veut faire évoluer le système de santé de son pays, le Cameroun, et elle va étudier pendant trois années à Sciences Po. Ashale Chi fait partie de la première promotion des boursiers Sciences Po - MasterCard Foundation, un programme qui permet d’accompagner et de former les futurs leaders du continent africain. Interview.

Retour en haut de page