Rula Ghani, "First Lady" d'Afghanistan, promo 1969

Lire le récit de ses années étudiantes
  • Photo du dossier étudiant de Rula Ghani ©Sciences PoPhoto du dossier étudiant de Rula Ghani ©Sciences Po

Être une jeune fille rangée, étrangère et loin de sa famille, dans le Paris de mai 68. Être une jeune fille tout court dans le Sciences Po de 1967 qui ne compte que 25% d’étudiantes. 47 ans plus tard, être en Afghanistan la première “First Lady” d’un pays qui n’avait jamais vu le visage d’une femme de président. “J’ai appris à m’adapter”, résume modestement Rula Ghani, qui incarne aujourd’hui pour les femmes afghanes un espoir et un exemple. À l’occasion de sa conférence à Sciences Po vendredi 13 octobre 2017, retour sur les années étudiantes de cette diplômée d’exception.

Retour en haut de page