Les inaudibles

Les inaudibles

Sociologie politique des précaires

A partir d’une enquête de terrain approfondie*, cet ouvrage lève le voile sur une population oubliée et hétérogène, celle des « précaires » : travailleurs pauvres, chômeurs en fin de droits, mères seules avec enfants, bénéficiaires des minima sociaux ou personnes en hébergement d'urgence.

La lutte quotidienne pour la survie incite aux comportements individualistes, à la « débrouille » plus qu’à l’action collective, la précarité sous toutes ses formes suscite un profond sentiment d’injustice face aux riches, mais ne pousse que rarement à la révolte.

Réalisés lors de l’élection présidentielle de 2012, les entretiens montrent que, malgré tout, le lien des précaires avec la politique institutionnelle n’est pas rompu : les hommes et les femmes interrogés s'intéressent à la campagne électorale, expriment des préférences, font davantage confiance à François Hollande qu’à Nicolas Sarkozy et plus à Marine le Pen qu’au candidat du Front de gauche.

Mais ces positions ne se traduisent que rarement en bulletins de vote. Faute de dispositifs leur facilitant l’accès à l’espace public, les individus en situation de précarité restent inaudibles, les "sans voix" de notre société.

-----

Nonna Mayer est directrice de recherche émérite au CNRS, rattachée au Centre d’études européennes de Sciences Po. Elle est présidente de l’Association française de science politique depuis 2005 et y anime le groupe FEEL/Futur des études électorales avec Céline Braconnier.

Céline Braconnier est professeure de Science politique à l’Université de Cergy-Pontoise et directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

* Cette enquête s'est constituée d'entretiens effectués dans des centres d’accueil de jour et des  lieux de distribution alimentaire à Paris, Grenoble et Bordeaux.


Retour en haut de page