Former des acteurs du bien commun

Former des acteurs du bien commun

À l’heure où de nombreuses universités anglo-saxonnes investissent le domaine des public affairs, Sciences Po crée une École d’affaires publiques, européenne et résolument tournée vers le monde. Dirigée par l’économiste Yann Algan, s’appuyant sur un conseil stratégique présidé par Anne-Marie Idrac, la nouvelle École sera un lieu unique de formation pour les acteurs publics de tous les continents.

L’École entend constituer une réponse originale à la mutation profonde des affaires publiques, confrontées aux défis de la complexité des sujets et de la multiplicité des acteurs. Devenues les affaires de tous, les affaires publiques s'élaborent selon une logique horizontale. Un nouvel enjeu émerge, celui du bien commun. La nouvelle École se donne pour mission de former celles et ceux qui feront avancer ce bien commun.

Favoriser l'approche pluridisciplinaire, se familiariser avec les sciences "dures", apprendre le management, la négociation, la gestion de projets et la gestion de crise, constitueront autant d'ouvertures pour mieux appréhender les nouvelles complexités.

L’École d'Affaires Publiques propose une architecture adaptée aussi bien à la formation initiale avec le Master de Politiques Publiques (Master in Public Policy), aux jeunes professionnels avec un Master in Public Affairs en un an, qu’à la formation continue des responsables de haut niveau avec des Executive Masters in Public Affairs en français et en anglais. 

Tags :
Retour en haut de page