Retour sur la rencontre avec Michelangelo Pistoletto

Retour sur la rencontre avec Michelangelo Pistoletto

Masterclass Culture du 2 octobre
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Le 2 octobre dernier intervenait à Sciences Po un artiste contemporain majeur, Michelangelo Pistoletto. Représentant de l’arte povera, l’artiste était à Paris pour la Nuit Blanche pendant laquelle il intervenait à la Cité des sciences et de l’industrie, sur l’invitation de l’association Thanks for Nothing.

Dans le cadre des Masterclasses Culture de l’École d’affaires publiques de Sciences Po, il a réfléchi sur la place des questions sociales et environnementales dans l’art contemporain, avec Marine Van Schoonbeeck (présidente de Thanks for Nothing) et Laura Salas Redondo (commissaire d’exposition travaillant de près avec l’artiste). Au regard de son travail artistique et de son engagement pour la démo-praxie à la Cittadellearte, l’artiste a échangé avec les étudiant·es autour de son concept du Troisième Paradis. Cette rencontre avec un artiste impliqué depuis les années 1950 en faveur d’un art défiant les institutions culturelles marchandes et ayant développé une démarche active au service de l’humanité, a suscité une discussion fructueuse. Ce fut l’occasion pour les étudiant·es d’engager une réflexion sur leur rôle de futur·es professionnel·les de l’art, et les engagements sociaux qu’ils et elles sont appelé·es à avoir. 

Tags :
Retour en haut de page