Félicitations aux nouveaux cadres d'orient diplômés de Sciences Po

Félicitations aux nouveaux cadres d'orient diplômés de Sciences Po

  • Étudiants pendant une rentrée solennelle ©Thomas Arrivé / Sciences PoÉtudiants pendant une rentrée solennelle ©Thomas Arrivé / Sciences Po

Cette année, l'ensemble des admis au concours de conseiller cadre d'orient du ministère des Affaires étrangères vient de la PrépaConcours de l'École d'Affaires publiques.

Ce concours - sans doute l'un des plus sélectifs de France - destine les heureux élus aux métiers de haut fonctionnaire et d'encadrant du ministère des Affaires étrangères. Les ambassadeurs, les chefs de bureau et les sous-directeurs sont tous conseillers des Affaires étrangères. Des missions de cinq ans à l'étranger, notamment en ambassades et en missions économiques, sont proposées à ces cadres de la haute fonction publique.

La préparation aux concours est l’un des savoir-faire historiques de Sciences Po. Au sein de l’École d’affaires publiques, cette expertise repose sur l’idée que la réussite dépend de la maîtrise du format des épreuves.

Connaître, comprendre et pratiquer, tel est le programme de cette préparation qui propose plusieurs formations.

Évolution du pourcentage d'étudiants issus de Sciences Po dans les admis au Ministère des Affaires étrangères – Conseiller cadre d’Orient (entre 2012 et 2018) :

Évolution du pourcentage d'étudiants issus de Sciences Po dans les admis au Ministère des Affaires étrangères – Conseiller cadre d’Orient (entre 2012 et 2018)

50% en 2012, puis 2/3 entre 2013 et 2016, 100 % des admis viennent de Sciences Po en 2018.

Tags :
Retour en haut de page