Comment les services sociaux ont-ils émergé dans l’entre-deux-guerres ?

Portrait de thèse, avec Lola Zappi
  • © Lola Zappi / Sciences Po© Lola Zappi / Sciences Po

Après un Master de l'École d'affaires publiques de Sciences Po, Lola Zappi a obtenu l'agrégation d'histoire et commencé une thèse au Centre d'histoire de Sciences Po sous la direction de Claire Andrieu et de Christophe Capuano. Elle vient de soutenir ses travaux de recherche sur le service social à Paris dans l'entre-deux guerres et d'obtenir son doctorat.

L'art des plasticiennes colombiennes dans une période de transition

Adriana Peña Mejía soutient sa thèse
  • Feliza Bursztyn. Histérica, 1968. (CC BY-NC-SA 2.0) Feliza Bursztyn. Histérica, 1968. (CC BY-NC-SA 2.0)

Adriana Peña Mejía, doctorante au Centre d'histoire de Sciences Po, soutiendra sa thèse intitulée "Identités et circulations plurielles : l’art des plasticiennes colombiennes dans une période de transition (1958-1977)" le 10 décembre 2019.

Le service social en action à Paris dans l'entre-deux-guerres

Lola Zappi soutient sa thèse le 8 novembre 2019
  • Madeleine Delbrêl, assistante sociale, est accroupie face à un enfant. Madeleine Delbrêl, assistante sociale, est accroupie face à un enfant.

Lola Zappi, doctorante au Centre d'histoire de Sciences Po, soutiendra sa thèse intitulée “Le service social en action : assistantes sociales et familles assistées dans le cadre de la protection de la jeunesse à Paris dans l’entre-deux-guerres” vendredi 8 novembre 2019.

Étudiants singuliers, hommes pluriels

Alice Olivier soutient sa thèse le 30 novembre 2018
  • Sage-femme portant un bébé. © Karen Beate Nøsterud / norden.org (CC)Sage-femme portant un bébé. © Karen Beate Nøsterud / norden.org (CC)

Étudiants singuliers, hommes pluriels. Orientations et socialisations masculines dans des formations "féminines" de l’enseignement supérieur

Alice Olivier, doctorante à l’Observatoire sociologique du changement (OSC), soutiendra sa thèse vendredi 30 novembre 2018 à 14h

Comment expliquer les parcours atypiques ? Prenant pour objet les hommes qui s’orientent vers des formations dites "féminines" de l’enseignement supérieur, cette thèse s’intéresse à la production de l’atypisme et aux socialisations sexuées.

Retour en haut de page