L'Europe, une chance pour les femmes ?

L'Europe, une chance pour les femmes ?

Conférence PRESAGE le 23 avril 2019
  • ©D’après K. Ramboer, Femmes, votons pour l’Europe (Collection Carhif, Bruxelles)©D’après K. Ramboer, Femmes, votons pour l’Europe (Collection Carhif, Bruxelles)

L’Europe n’a pas que des « pères fondateurs ». Dès l’entre-deux-guerres, des femmes militent aux côtés d’européistes convaincus. Animées par un ardent espoir pacifiste ou féministe, elles collaborent à ce qui a pu apparaître comme une utopie avant de se muer en une extraordinaire aventure.

Le projet européen fut un moteur pour l’émancipation des femmes. Plus progressiste que la plupart des politiques nationales, la politique communautaire d’égalité hommes-femmes a souvent été l’aiguillon des procédures égalitaires dans les États membres.

Inspiratrices ou « petites mains » indispensables, interprètes, fonctionnaires ou parlementaires européennes, des femmes ont contribué à faire de la question de l’égalité un levier majeur de l’Europe sociale.

Une discussion autour de l’ouvrage « L’Europe, une chance pour les femmes » (Éditions de la Sorbonne), en présence de :

  • Françoise Thébaud, co-directrice de l’ouvrage, professeure émérite d’histoire de l’Université d’Avignon, chercheuse associée à l’Institut des Études de Genre de l’Université de Genève
  • Maxime Forest, enseignant chercheur à Sciences Po (CEVIPOF-OFCE), membre du réseau de recherche PRESAGE (Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre de Sciences Po).
Retour en haut de page