Les femmes artistes sont dangereuses

Les femmes artistes sont dangereuses

Conférence de Laure Adler le 12 septembre 2019
  • ©Thesupermat - CC BY-SA 3.0©Thesupermat - CC BY-SA 3.0

Jeudi 12 septembre 2019, Laure Adler viendra présenter Les femmes artistes sont dangereuses, son dernier ouvrage, à Sciences Po.

Les femmes artistes sont dangereuses

On ne naît pas artiste mais on le devient. Du plus loin qu’on s’en souvienne, l’histoire de l’art a été pensée, écrite, publiée, transmise par des hommes. Et quand on est née femme, être artiste, le prouver, y avoir accès, produire, montrer, continuer à le demeurer est un combat permanent, dangereux, épuisant physiquement, intellectuellement et psychiquement. Une chambre à soi ne suffit pas. Il faut un atelier.

Dans son dernier ouvrage coécrit avec Camille Viéville, Laure Adler, écrivaine, journaliste, productrice, interroge la place des femmes artistes et dénonce leur invisibilité. Les femmes artistes sont dangereuses dresse le portrait de cinquante créatrices, de la Renaissance à nos jours, de Sofonisba Anguissola à Lola Gonzàlez en passant par ORLAN et Sonia Delaunay : "le temps semble aujourd’hui propice pour revisiter et regarder autrement les créations de celles qui ont eu le courage de défier les règles pour assouvir leur vocation."

Cette rencontre avec Laure Adler s’inscrit dans le cadre du Certificat Égalité femmes-hommes et politiques publiques, coordonné par l’École d’affaires publiques et le Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre de Sciences Po. La discussion sera animée par les élèves du Certificat.

Retour en haut de page