Égalité professionnelle

Égalité professionnelle

Plongée au sein d'Airbus dans un nouvel ouvrage aux Presses de Sciences Po
  • Couverture du Nouvel âge des femmes au travail ©Presses de Sciences PoCouverture du Nouvel âge des femmes au travail ©Presses de Sciences Po

En 2017 les Presses de Sciences Po ont créé un domaine genre afin d’éditer, de diffuser et de valoriser les recherches en études de genre. Ce domaine est dirigé par Janine Mossuz-Lavau et Hélène Périvier.

"Le Nouvel âge des femmes au travail" de Nathalie Lapeyre est le dernier ouvrage du domaine genre, paru le 29 août 2019. Cette sociologue spécialiste de la mise en œuvre des politiques d’égalité professionnelle, professeure de sociologie à l'Université de Toulouse Jean-Jaurès, montre au travers de témoignages comment les jeunes générations de femmes cadres s’emparent des opportunités offertes par les récents dispositifs d’égalité professionnelle.

Le Nouvel âge des femmes au travail

« Vous leur donnez votre point de vue, vous les faites participer. Ils se disent, elle a besoin de nous, même si vous n'en avez absolument pas besoin [rires], mais globalement ça marche. » « Faire la blonde » est l’une des ruses régulièrement employées par Marielle et d’autres jeunes ingénieures et manageuses d’Airbus pour être acceptée et obtenir des informations dans leur travail quotidien au sein de ce bastion masculin qu’est l’avionneur européen.

Les témoignages et récits recueillis par Nathalie Lapeyre au fil de cinq ans d’enquête montrent un phénomène nouveau : le pragmatisme dont font preuve les jeunes générations de femmes cadres pour s’emparer des opportunités offertes par les récents dispositifs d’égalité professionnelle. Être inféodées aux hommes comme leurs aînées, très peu pour elles ! L’égalité, elles sont déterminées à la faire advenir, individuellement et surtout en groupe.

Avec une bonne dose d’humour et de modestie, elles usent de leur réflexivité dans l’analyse des expériences ordinaires de la domination, au travail comme à la maison, pour développer des capacités d’action, voire d’empowerment, qui peuvent rejaillir sur l’ensemble des femmes d’Airbus. Bien conscientes de la fragilité de leurs acquis, masquant parfois leur réussite jusque dans leur famille, elles sont extrêmement lucides sur le chemin qu’il reste à parcourir.

Retour en haut de page