Déclaration de soutien à Ayse Gül Altinay

Déclaration de soutien à Ayse Gül Altinay

  • © gidahatti© gidahatti

Nous apprenons avec consternation la condamnation de notre collègue Ayse Gül Altinay (Université de Sabanc, Turquie) à 25 mois de prison par une cour pénale d'Istanbul, pour avoir joint sa signature à l'appel "We will not be a party to this crime" qui plaidait pour une résolution pacifique du conflit avec la minorité Kurde. Déclarée coupable de soutien à une organisation terroriste, cette Professeure d'anthropologie, Directrice du Centre d'Excellence de l'Université Sabanci en études de genre et membre du comité éditorial du European Journal of Women's Studies est également visée par ce biais pour son engagement et ses écrits sur les droits des femmes et le genre.

Si elle s'inscrit dans le contexte particulier des purges sans fin menées en Turquie au prétexte de la tentative de coup d'état avortée de juillet 2016, cette condamnation inique nous rappelle qu'ailleurs dans le monde, notamment aux États-Unis et dans plusieurs États membres de l'Union européenne, des universitaires et à travers elles et eux, l'ensemble du champ des études féministes et sur le genre, font l'objet d'attaques sans cesse plus virulentes.

Nous exprimons donc notre pleine solidarité avec notre collègue ainsi qu'avec l'ensemble des enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs menacés pour leurs travaux ou leur engagement en faveur de l'égalité femmes-hommes et la lutte contre les discriminations.

Tags :
Retour en haut de page