Résumé de la thèse de Sébastien Chavigner

Médicalisation du sport professionnel et rationalisation du processus de décision sportive : l’exemple du football
Directeur : Marco Oberti

 

Le sport professionnel se caractérise aujourd’hui par un recours à la connaissance scientifique (encadrement médical, mesures biométriques) d’une ampleur inédite dans l’histoire des sports modernes. Cet état de fait est, on le devine, le corollaire immédiat d’un processus de rationalisation de la formation et de l’encadrement des sportifs professionnels enclenché dès l’introduction du professionnalisme (le plus souvent dans les décennies ayant suivi la guerre, par exemple en 1972 pour le football). Cette « médicalisation » du processus de décision sportive a pris un essor considérable au cours des trente dernières années, lorsque la Fédération et les clubs ont mené des efforts conjoints pour former et recruter des personnels spécialisés, dans un souci de limitation du risque né d’une croissance exponentielle des enjeux financiers liés au sport professionnel.



À travers une enquête de terrain menée au sein de plusieurs clubs de football professionnels et des structures mises en place par la Fédération française de football, le présent travail de thèse se propose d’étudier la manière dont cette pénétration du médical dans le champ sportif influe sur l’encadrement des sportifs de haut niveau et sur le fonctionnement de ces institutions particulières, en se focalisant sur le travail des acteurs qui officient en leur sein : joueurs, entraîneurs-recruteurs, directeurs techniques et membres du personnel médical. Il s’agira d’évaluer à la fois le degré de rationalisation du processus de décision sportive qui découle de ce recours croissant à l’objectivation scientifique (et éventuellement les résistances auxquelles il se heurte de la part des acteurs au sein des clubs), ainsi que les conséquences majeures de ces évolutions sur la manière dont joueurs et entraîneurs appréhendent leur métier et leur “marge de manœuvre” supposée déclinante (ainsi que, pour les joueurs, l’évolution du rapport au capital-corps). Ce travail sera enfin l’occasion de faire une sociologie approfondie des différents acteurs du secteur médical dans le domaine sportif.

Article mis à jour le 04-09-2013
Retour en haut de page