Résumé de la thèse d'Hélène Pétry

Ressources de la toile et ressources du réseau. Les pratiques numériques des lycéens de quartiers populaires de Rio de Janeiro et de région parisienne
Directrice : Agnès van Zanten

Thèse soutenue 
le 19 octobre 2012
Mention très honorable avec les félicitations du jury


Jury : Anne Barrière, Agnès van Zanten (dir.), Fabien Granjon, Philippe Coulangeon, Maria Ines Marcondes de Souza

Cette étude a pour objet les pratiques numériques de lycéens de milieux populaires en région parisienne et à Rio de Janeiro, c’est-à-dire ce que ces adolescents font principalement sur Internet et avec leur téléphone portable, qu’il s’agisse de pratiques culturelles (dans et hors de l’école), de loisir ou de communication. L’objectif est de voir si ces pratiques « déterritorialisées » massivement adoptées par cette classe d’âge leur ouvrent d’autres références culturelles et contacts sociaux que ceux disponibles dans le monde physique (principalement leur environnement scolaire et résidentiel) et des médias traditionnels ou si elles les reproduisent simplement sur un autre support.

Les résultats montrent que la majorité des pratiques culturelles s’inscrivent dans la lignée des loisirs adolescents observées depuis les années 1980 avec les médias traditionnels : vidéos et séries, musique et culture fan. Le numérique augmente le volume des biens culturels consommés, mais pas vraiment leur nature ni leur diversité. Toutefois, à un niveau plus détaillé, on constate que ces pratiques culturelles acquièrent une visibilité nouvelle avec leur publication sur les pages personnelles de sites de réseautage comme Facebook. Par conséquent, les contenus publiés, qui participent de l'identité numérique des utilisateurs, sont choisis selon des critères de nouveauté, de pertinence par rapport à la culture du groupe, et d'expertise culturelle dans des domaines d'élection. En outre, la valorisation de la créativité tend à déplacer partiellement le domaine de la légitimité culturelle de la consommation vers la production de contenus.

Pour ce qui est de la dimension scolaire des pratiques numériques, elle repose principalement sur les recherches documentaires, ce qui représente une ressource importante principalement à Rio où les élèves n’ont pas un accès aussi facile à des centres de documentation ou des bibliothèques que peuvent l’avoir ceux de la région parisienne. Mais les valeurs de construction collective des connaissances sur un site comme Wikipédia entrent en conflit avec le modèle scolaire de transmission hiérarchique des connaissances. En dehors des recherches demandées par les enseignants, seule un petite minorité d’élèves investissent les ressources numériques pour leurs apprentissages scolaires. En revanche, la vaste majorité cherche à valoriser leur CV à travers les « autres compétences » : langues étrangères (notamment par la pratique en ligne) et compétences informatiques. Par conséquent, si les pratiques numériques influent peu sur le capital scolaire des adolescents de milieux populaires, on peut néanmoins affirmer qu'elles entrent en jeu dans la valorisation de leur employabilité.

C'est toutefois les pratiques de sociabilité qui sont les plus centrales dans les usages numériques des adolescents. Les communications numériques observées dans les deux métropoles montrent certaines pratiques encouragées par les NTIC elles-mêmes, telles que la mobilité spatiale ou le contact avec des "inconnus" (généralement des amis d'amis ou personnes du même établissement ou quartier). Mais elles sont également définies par les normes locales de sociabilité: ainsi les Franciliens communiquent principalement avec des jeunes de leur âge tandis que les communications des Cariocas sont essentiellement centrées sur la famille. De plus, la numérisation du réseau social accroit et diversifie le capital social des utilisateurs, particulièrement de ceux qui sont mobiles géographiquement, mais elle sert également à renforcer les liens forts en offrant aux conversations intimes un espace protégé des regards du groupe et des parents.

 

Article updated on 26-11-2012
Back to top