Cycle électoral 2017-2019: un virage à droite?

Dix ans après le cycle électoral 2005-2006 et le tournant à gauche de l'Amérique latine, que l'OPALC avait analysé dans les livres Les élections contre la démocratie? et La gauche en Amérique latine, le continent semble connaître un tournant. Le virage conservateur amorcé avec les élections de 2013 au Paraguay et 2015 en Argentine va-t-il se confirmer? Le continent va-t-il connaître des réalignements profonds, sans nécessairement que les identifications partisanes évoluent? La désaffection à l'encontre de la politique, qui touche tant les partis que les candidats, va-t-elle se traduire par des comportements électoraux dysfonctionnels (désertion, délégation, protestation) et la poussée d'outsiders populistes?

Afin de répondre à ces questions, l'OPALC met en place un dispositif d'observation des élections de premier ordre (présidentielles ou générales) suivantes:

  • 2017 : Equateur, Honduras, Chili
  • 2018 : Costa Rica, Paraguay, Venezuela, Colombie, Mexique, Brésil
  • 2019 : Bolivie, Argentine, Guatemala, Salvador, Panama, Uruguay

Des séminaires seront régulièrement organisés dans le cadre des Ultimos Jueves et différents dossiers seront mis en ligne pour éclairer les enjeux propres à chaque pays.

Des données concernant d'autres élections sont aussi offertes.

  • Honduras: élection présidentielle 2017
  • Chili: élection présidentielle 2017
  • Equateur: référendum du 4 février 2018
  • Costa Rica
  • Colombie: élections législatives du 11 mars 2018
  • Venezuela: élection présidentielle du 22 avril 2018
  • Cuba: élections générales 2017-2018
  • Salvador: élection présidentielle 2019