Treinta y cinco años después del retorno a la democracia, y ocho años después del inicio de la revolución ciudadana, esta sesión especial de los Ultimos Jueves del OPALC hace un balance, abarcando tanto los temas políticos como económicos y sociales. 

Dans le cadre de son projet "Participation citoyenne et gouvernance", développé en partenariatavec la Fondation pour les progrès de l'homme (FPH) et Transparence Colombie, l'OPALC annonce la sortie d'un ouvrage collectif, sous la direction de Claire Launay et Olivier Dabène, avec des contributions de Damien Larrouqué, Antoine Maillet, Antoine Faure, Sebastián Carrasco, Rocio Annunziata, Ana Carolina G

Latinobarometro 2018

Pour la sixième année consécutive, le Latinobarometro enregistre une baisse des soutiens à la démocratie en Amérique latine. Cette désaffection ne se traduit pas en une préférence pour l'autoritarisme, mais plutôt par une indifférence vis-à-vis du type de régime.

  • Consulter le Latinobarometro 2018 en suivant ce lien.

 

 

Nicolás Boeglin (*)

 

"El grado de civilización de una sociedad se mide entrando a sus cárceles” , Fiódor Mijailovich Dostoyevski

 

Selon le rapport 2016 sur les objectifs de développement durable, l'Amérique latine est la région du monde en développement où les femmes occupent le plus de sièges parlementaires.

L'Amérique latine a réalisé d'importants progrès dans l'ensemble des 17 catégories d'objectifs, à l'exception de la violence.

Consulter le rapport en suivant ce lien

 

Dans le cadre de la saison croisée France / Colombie, l'OPALC organise à Bogotá les 29 et 30 mars 2017 un séminaire sur la thématique du dialogue public et du contrôle citoyen de l'action publique.

Le rapport 2015 du World Justice Project sur l'Etat de droit dans le monde montre une Amérique latine mal classée. Le Venezuela, tout particulièrement, affiche le plus faible indice du monde (seuls 102 pays sont étudiés).

L'indice d'Etat de droit utilisé repose sur 47 indicateurs regroupés autour de 9 variables (contraintes sur les pouvoirs de l'Etat, corruption, transparence, droits fondamentaux, ordre et sécurité, justice...).

Analyse de la crise politique de mars 2016.

Par Frédéric Louault

 

Article rédigé le 26 mars 2016 (actualisé le 13 avril 2016). Une version réduite et remaniée de cet article a été publiée dans Le Monde, édition des 17-18 avril 2016.

Les élections présidentielles

Comparée au reste du monde, l'Amérique latine apparaît plutôt bien classée dans le rapport 2014 du projet "Electoral Integrity Project". Trois pays sont classés parmi les meilleurs du monde (Costa Rica, Uruguay et Chili), tandis qu'à l'autre extrême, le Venezuela entre dans la catégorie "basse".

Le classement est établi sur la base d'un indice de perception de l'intégrité des élections (PEI) dans le monde, calculé à partir des réponses de spécialistes des pays concernés. 

Retour en haut de page