NOUS SOUTENIR
NOUS SOUTENIR
4 avril 2022

Jeux et environnement, le débat

Animée par l’Ecole urbaine de Sciences Po et le Certificat pour sportifs de haut niveau, la deuxième conférence du cycle Horizon 2024 dédiée aux Jeux olympiques et leurs impacts sociétaux a réuni, mardi 4 avril, acteurs du sport de haut niveau, pouvoirs publics, étudiants et partenaires pour discuter des enjeux et efforts fournis en matière d’impact environnemental et de transformation urbaine. 

 

Événement majeur pour la France et la planète toute entière, Paris 2024 porte au cœur de son projet une ambition d’exemplarité écologique, que ce soit en termes de neutralité carbone, de durabilité des infrastructures ou d’innovations éco responsables, afin que ces Jeux deviennent une référence pour les grands événements de demain et un accélérateur d’innovation.

 

Pour Patrick Le Galès, doyen de l’École urbaine de Sciences Po, le débat est inédit : ” dans l’histoire des JO aucune autre ville d’accueil ne s’est autant préoccupée des questions environnementales”.

 

C’est dans ce contexte que Nicolas Ferrand, directeur général de Solideo, entreprise chargée des ouvrages, a présenté les projets d’aménagement du territoire et d’infrastructures, conçus dans un souci de pérennité. “ Les innovations environnementales pour Paris 2024 ouvrent de nouveaux horizons pour le secteur de la construction, avec pour objectif une trajectoire vers la neutralité carbone des bâtiments et l’intégration de la biodiversité dans les villes à horizon 2050”. 

 

La soirée s’est poursuivie avec des débats animés, et les contradicteurs étaient au rendez-vous. Selon Jean-Marie Baty, président de MNLE 93, les projets immobiliers ne sont pas sans conséquences, en particulier sur la métropolisation des espaces, notamment en Seine-Saint Denis.

 

Les Jeux de Paris pourront-ils être moteur dans le rôle que vont jouer les villes face au réchauffement climatique ? C’est en tout cas l’ambition que porte la ville de Paris. “ Les Jeux sont déjà un accélérateur de transformation des politiques publiques” Pierre Rabadan, adjoint à la Mairie de Paris en charge du sport, des Jeux Olympiques et paralympiques. La Ville de Paris devra veiller à ce que les infrastructures et équipements des Jeux bénéficient au plus grand nombre. 

 

Le Certificat pour sportifs de haut niveau  est une formation lancée en 2007 pour accompagner les sportifs dans la construction de leur avenir professionnel. Elle s’adapte aux contraintes d’emploi du temps des athlètes. Elle compte un réseau de près de 200 alumni présents dans des secteurs variés, dépassant largement le seul secteur du sport. 

Ce cycle de conférences ne pourrait pas avoir lieu sans les partenaires de CSHN, la FDJ, EDF, BNP Paribas et BNP Paribas Banque Privée. Nous les remercions chaleureusement.

 

L’Ecole urbaine compte 400 étudiants inscrits dans 4 masters, deux masters de formation continue et trois double diplômes avec la LSE, Colegio de Mexico et UCLA. L’École abrite deux chaires d’enseignement et de recherche et un groupe de recherche.